STOCKHOLM (JEUX OLYMPIQUES DE) [1912]Contexte, organisation, bilan

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La dixième session du C.I.O., tenue à Berlin du 27 mai au 2 juin 1909, est consacrée à la désignation du site des Jeux de la Ve olympiade. Berlin a décidé de reporter sa candidature et de briguer les Jeux de 1916. Stockholm, seule en lice, se voit donc élue à l'unanimité. Le prince héritier Gustave-Adolphe, féru de sport et excellent joueur de tennis, est nommé président d'honneur du comité d'organisation, alors que le colonel Victor Balck, un ami de Coubertin, membre du C.I.O. depuis sa création en 1894, surnommé le « Père du sport suédois », en assure la présidence exécutive. Pour la première fois depuis 1896, les jeux Olympiques ne constituent pas l'appendice d'une Exposition, universelle ou franco-britannique, mais un événement pleinement autonome.

Contrairement aux Britanniques, qui pour 1908 avaient construit le gigantesque stade de Shepherd's Bush (White City Stadium) dans lequel les compétitions d'athlétisme côtoyaient les épreuves de natation ou de cyclisme, les Suédois, passionnés d'athlétisme, décident d'édifier un stade dédié entièrement à ce sport. L'architecte Torben Grut, amoureux de l'art médiéval, se voit chargé d'établir les plans de ce Stockholms Olympiastadion, érigé aux portes de la capitale dans un écrin de verdure. Cette enceinte de trente-cinq mille places en brique rouge, caractérisée par deux tours gothiques, fait l'objet de toutes les attentions : la conception de la piste est confiée à l'Anglais Charles Perry, de Stamford Bridge, le maître en la matière. Ce dernier élabore une piste en cendrée de 380,33 mètres aux virages légèrement relevés, souple et rapide. Dans le projet initial, la longueur de cette piste était de 400 mètres, mais les virages auraient été elliptiques ; Perry décida de donner aux virages une forme semi-circulaire, mais la construction de l'enceinte était très avancée et il fit réduire la longueur de la piste – pour cette raison, il fut contraint de prévoir onze lignes de départ et quatre lignes d'arrivée. Pour la première fois, le [...]

Cérémonie d'ouverture des jeux Olympiques de Stockholm, 1912

Cérémonie d'ouverture des jeux Olympiques de Stockholm, 1912

Photographie

La cérémonie d'ouverture des jeux Olympiques de Stockholm se déroula le 6 juillet 1912, dans le stade olympique (Stockholms Olympiastadion) conçu par l'architecte Torben Grut. « Le stade olympique avec ses ogives et ses tours, sa perfection, le bon ordre, la méthode de ses règlements... 

Crédits : Library of Congress Prints and Photographs, Washington

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « STOCKHOLM (JEUX OLYMPIQUES DE) [1912] - Contexte, organisation, bilan », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/stockholm-jeux-olympiques-de-1912-contexte-organisation-bilan/