REICH STEVE (1936- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un nouveau départ

Reich approfondit et enrichit sans cesse son langage de multiples expériences. Les gamelans de Bali aiguisent sa curiosité : les cours de l'American Society for Eastern Arts Summer Program à Seattle (1973) vont la satisfaire. Peut-être cherche-t-il dans les anciennes civilisations ce qu'il a oublié de la sienne ? Il va étudier les formes traditionnelles de la cantilation (chantée) des écritures hébraïques à New York et à Jérusalem (1976-1977). Commence alors pour lui un itinéraire à la fois spirituel et artistique. Il met en musique, avec Tehillim (1981), des textes sacrés hébraïques. « Quant à Tehillim, c'est un nouveau départ. J'ai introduit le texte dans ma musique [...]. Je n'écris plus de mélodies, je ne fais que les découvrir. C'est le texte qui impose la ligne mélodique, le rythme, le tempo, le timbre, la voix. » L'opéra The Cave sera l'aboutissement des recherches commencées avec Tehillim, puis mises en forme et maîtrisées par un chef-d'œuvre, Different Trains (1988), pour quatuor à cordes et bande magnétique, une commande du Kronos Quartet, spécialiste américain de musique contemporaine. Dans ce « pseudo-quatuor » en trois mouvements – « mouvement étant pris ici au sens large du terme car les tempos changent fréquemment dans chaque mouvement : America-Before the War ; Europe-During the War ; After the War » (note de programme du compositeur) –, l'ensemble est démultiplié, plusieurs sections instrumentales se superposent en strates. Des voix échantillonnées sont reprises en timbre, rythme, intensité par les instruments. La deuxième partie évoque les trains de la mort de l'Holocauste.

Musicalement, l'opéra The Cave (1993) fonctionne suivant les mêmes principes. Sur scène, des écrans vidéo, un ensemble instrumental, des chanteurs. Les personnages filmés répondent à des questions, l'orchestre joue en suivant l'intonation de la voix, les chanteurs soulignent parfois une partie de phrase importante. Les techniques vocales utilisées par Reich n'ont pas grand-chose à voir avec l'opéra du xixe siècle. Volontairement, il utilise la voix « naturelle, [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  REICH STEVE (1936- )  » est également traité dans :

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Arts et culture) - La musique

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES, 
  • André GAUTHIER
  •  • 3 962 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Minimalisme et éclectisme »  : […] Le minimaliste a marqué la musique américaine dès le début des années 1960 avec une série de règles implicites : centre d'attraction tonal, grandes structures, petits éléments mélodiques en générant de nouveaux, pulsations rythmiques régulières comme principe unificateur du langage... Le plus important compositeur de cette école, Steve Reich (né en 1936), a cependant dépassé la technique de déph […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-arts-et-culture-la-musique/#i_70407

MUSIQUES MINIMALISTES ET RÉPÉTITIVES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 857 mots

1935-1937 Les quatre pionniers des musiques minimalistes et répétitives, tous américains, naissent dans un laps de temps d'un an et demi : Terry (Mitchell) Riley le 24 juin 1935, à Colfax, en Californie ; La Monte (Thornton) Young le 14 octobre 1935, à Bern, dans l'Idaho ; Steve (Stephen Michael) Reich le 3 octobre 1936, à New York ; Philip Glass le 31 janvier 1937, à B […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musiques-minimalistes-et-repetitives-reperes-chronologiques/#i_70407

RÉPÉTITIVE MUSIQUE

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 657 mots

La musique répétitive désigne un courant qui apparaît aux États-Unis au début des années 1960. Ses principaux représentants sont les Américains Terry Riley (né en 1935), La Monte Young (né en 1935), Steve Reich (né en 1936) et Philip Glass (né en 1937). Les débuts de la musique répétitive sont marqués par la découverte des musiques extra-européennes : Steve Reich a étudié les percussions afric […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/musique-repetitive/#i_70407

Voir aussi

Pour citer l’article

Patrick WIKLACZ, « REICH STEVE (1936- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/steve-reich/