JOBS STEVE (1955-2011)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Cofondateur charismatique de la société Apple Computer (rebaptisée Apple Inc. en 2007), l'Américain Steve Jobs fut un pionnier de l'ordinateur personnel. En 1984, ce visionnaire audacieux fut également à l'origine de la création et du marketing innovant du Macintosh, premier micro-ordinateur à intégrer l'interface graphique conviviale dont il avait vu pour la première fois une démonstration au centre de recherche de Xerox Corporation à Palo Alto en 1979. Sous la direction de Jobs, Apple mit au point plusieurs autres produits révolutionnaires, tels que l'iMac (1998) – ordinateur arrondi et très coloré –, l'iBook (1999) – portable au design innovant –, l'iPod (2001) – lecteur de musique MP3 compact –, le juke-box numérique iTunes (2001), la boutique de musique numérique iTunes (2003), l'iPhone (2007) et la tablette numérique iPad (2010).

Né le 24 février 1955 à San Francisco, en Californie, Steven Paul Jobs est élevé par ses parents adoptifs, installés à Cupertino, dans la zone de la future Silicon Valley. Bien qu'il montre un intérêt marqué pour les sciences et les techniques, il abandonne ses études au Reed College de Portland, en Oregon. Il trouve alors un poste de concepteur de jeux vidéo chez Atari en 1974, avant d'effectuer un pèlerinage en Inde et de faire l'expérience du bouddhisme. La même année, il recontacte Stephen Wozniak, un ancien camarade de lycée qui travaille chez Hewlett-Packard Company (HP). Après que cette société a refusé le projet de Wozniak de concevoir une carte logique (carte mère) en 1976, Steve Jobs lui suggère de créer leur propre entreprise. Réunissant les fonds nécessaires en vendant la voiture de Jobs et la calculatrice programmable de Wozniak, ils construisent leur tout premier ordinateur, l'Apple I, dans le garage de la famille Jobs. Bien que Steve Jobs soit un chef d'entreprise peu conventionnel – caractéristique qu'il cultivera durant toute sa carrière –, il trouve le moyen de financer, de distribuer et de promouvoir les produits de la société Apple Computer créée en 1976. Cette année-là voit également l'apparition de l'Apple II qui remportera un succès considérable. En janvier 1984, Jobs présente lui-même le Macintosh lors d'une campagne publicitaire extraordinaire qui deviendra l'archétype du marketing événementiel. En dépit d'une introduction en Bourse record en 1980 et du classement parmi les 500 plus grandes entreprises américaines établi trois ans plus tard par le magazine Fortune, le PDG d'Apple, John Sculley (que Steve Jobs a recruté en 1983), persuade en 1985 le conseil d'administration de se séparer du fondateur de la société. Évincé, Steve Jobs crée alors la même année une nouvelle entreprise informatique, NeXT Inc. En 1986, il achète la division infographie de Lucasfilm, créée par George Lucas, qui prend le nom de Pixar et qu'il transforme en studio d'animation majeur. La première réussite commerciale de cette société est le film Toy Story, premier long-métrage entièrement réalisé sur ordinateur, sorti en 1995. Cette même année, l'entrée en Bourse des studios d'animation Pixar fait de Steve Jobs un milliardaire.

Steve Jobs et Steve Wozniak

Photographie : Steve Jobs et Steve Wozniak

Deux des trois cofondateurs de la société américaine Apple – archétype des start-up de la Silicon Valley –, Steve Jobs (à droite) et Steve Wozniak (à gauche) sont photographiés ici en 1976, année de sa création. Président historique de cette entreprise (qu'il quitte en 1985,... 

Crédits : Courtesy of Apple Computer, Inc.

Afficher

La société Apple, qui survit difficilement depuis le départ de son fondateur, acquiert NeXT en 1996 pour un montant supérieur à 400 millions de dollars, et rappelle Jobs en tant que consultant, avant de lui demander de reprendre les rênes de la société en juin 1997. En 2003, Steve Jobs apprend qu'il souffre d'une forme rare du cancer du pancréas. Il s'absente par intermittence pour subir diverses interventions chirurgicales en 2004, puis reçoit une greffe de foie en 2009. Renonçant officiellement à son poste de PDG en août 2011, il s'éteint quelques mois plus tard, le 5 octobre 2011, à Palo Alto. Apple est alors la société possédant la plus forte valorisation boursière aux États-Unis.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Classification

Autres références

«  JOBS STEVE (1955-2011)  » est également traité dans :

APPLE

  • Écrit par 
  • Pierre MOUNIER-KUHN
  •  • 2 540 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Du bricolage à l’entreprise »  : […] La société Apple Computer a été créée le 1 er avril 1976 à Cupertino (Californie) par Steve Jobs, Steve Wozniak et Ronald G. Wayne – ce dernier, détenant 10 p. 100 des parts, se retire rapidement en les revendant deux semaines plus tard. Jobs avait travaillé comme programmeur pour Hewlett-Packard (HP) et pour Atari (société pionnière et fondatrice de l’industrie des jeux vidéo), tout en s’intére […] Lire la suite

Les derniers événements

24 janvier 2006 États-Unis. Achat de Pixar par Disney

Steve Jobs, par ailleurs fondateur et dirigeant d'Apple, qui détient la majorité des actions Pixar, devient ainsi le principal actionnaire de Walt Disney Company.  […] Lire la suite

Pour citer l’article

« JOBS STEVE - (1955-2011) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/steve-jobs/