WYSZYNSKI STEFAN (1901-1981)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Stefan Wyszynski est né le 3 août 1901 dans un petit village au bord du Bug, à Zuzela, dans une famille de condition modeste, à un moment où la Pologne est encore une nation sans État. Mais c'est dans un pays redevenu indépendant qu'il entre au séminaire en 1920, à Wloclawek. Ordonné prêtre en 1924, Stefan Wyszynski étudie à Lublin le droit canon et les sciences économiques. Il soutient en 1929 une thèse de doctorat sur un thème qui sera toujours au centre de ses préoccupations : « Les droits de la famille, de l'Église et de l'État concernant l'école ». Il fait alors preuve d'une grande activité pastorale de prêtre-journaliste en publiant maints articles sur le chômage, sur le chrétien face aux problèmes sociaux, sur les inégalités de revenus, et de prêtre-voyageur en Autriche, en Italie, en Belgique, en France, où il se passionne pour le travail de la Jeunesse ouvrière chrétienne (J.O.C.).

Tout cela le conduit à créer en Pologne une Association catholique de la jeunesse ouvrière et à prendre part activement à la création de syndicats chrétiens. Il n'oubliera pas cette époque quand, près d'un demi-siècle plus tard, il soutiendra Solidarité, le nouveau syndicat indépendant polonais, en particulier dans le monde rural.

Le père Wyszynski fait partie du nombre de ces jeunes prêtres des années 1930, qualifiés de progressistes parce qu'ils veulent rompre avec une tradition religieuse trop nationaliste. Il milite aussi au sein du mouvement Odrodzenie (Renaissance) qui – tel Esprit en France – sera une pépinière de militants chrétiens personnalistes, d'abord dans la Résistance, puis dans le mouvement catholique libéral qui deviendra après la guerre le groupe Znak (Signe).

Lorsque, en 1946, il est nommé par Pie XII à la tête du diocèse de Lublin, dans le sud-est de la Pologne, Stefan Wyszinski s'attend à une vie d'évêque incertaine dans le nouveau paysage politique et idéologique. La Pologne se trouve en effet dans la partie de l'Europe qui, depuis une anné [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  WYSZYNSKI STEFAN (1901-1981)  » est également traité dans :

POLOGNE

  • Écrit par 
  • Jean BOURRILLY, 
  • Georges LANGROD, 
  • Michel LARAN, 
  • Marie-Claude MAUREL, 
  • Georges MOND, 
  • Jean-Yves POTEL, 
  • Hélène WLODARCZYK
  •  • 44 180 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « Le rôle du syndicat Solidarité »  : […] Fondé le 11 septembre 1980, le syndicat indépendant Solidarité reprenait le nom du bulletin des grévistes de Gdańsk : Solidarność . D'abord limité à l'échelle régionale (selon les termes des accords de Gdańsk du 31 août 1980), il s'est étendu en quelques semaines à l'ensemble du pays et à toutes les entreprises. Il a pourtant fallu encore deux moi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pologne/#i_96498

Les derniers événements

28 mai 1981 • PologneMort du cardinal Wyszynski

Le cardinal Stefan Wyszynski, primat de Pologne, s'éteint à Varsovie. Âge de soixante-dix-neuf ans, il souffrait depuis deux mois d'une grave maladie. Depuis plus de trente ans, il dirigeait l'Église de son pays, et avait joué un grand rôle, depuis l'été 1980, dans la crise politique et sociale [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean OFFREDO, « WYSZYNSKI STEFAN - (1901-1981) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/stefan-wyszynski/