VARADHAN SRINIVASA (1940- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mathématicien indien, né le 2 janvier 1940 à Madras (Chennai), en Inde, lauréat du prix Abel en 2007.

Après des études au Presidency College de Madras (1959), puis un doctorat à l'Indian Statistical Institute de Calcutta en 1963, Sathamangalam Ranga Iyengar Srinivasa Varadhan entre à l'Institut Courant de sciences mathématiques de l'université de New York, où il deviendra professeur.

Srinivasa Varadhan est un spécialiste de la théorie des probabilités, et en particulier de l'analyse des événements rares observés dans les phénomènes aléatoires. Il a ainsi établi une « théorie des grandes déviations », qui lui permet de mieux comprendre certains mouvements browniens et qui s'est révélée efficace dans divers domaines, dont la physique statistique et l'économie théorique. Varadhan a obtenu des résultats dans d'autres domaines statistiques, dont ceux de la théorie de la diffusion et de certains problèmes de marche au hasard.

Outre le prix Abel, qu'il a reçu en 2007, « pour ses contributions fondamentales à la théorie des probabilités et en particulier à la création d'une théorie unifiée des grandes déviations », Srinivasa Varadhan a reçu divers prix, dont le prix Birkhoff de la Société mathématique américaine en 1994 et le prix Steele, décerné par la même société, en 1996.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« VARADHAN SRINIVASA (1940- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 avril 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/srinivasa-varadhan/