SPORTL'année 2003

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Rugby : un franc succès pour la Coupe du monde, mais un jeu en question

Lorsqu'on évoque, quelques années plus tard, un grand événement sportif, on garde essentiellement en mémoire l'issue de la compétition. Et la conclusion de la Ve Coupe du monde de rugby, organisée en Australie, fut magnifique. Le 22 novembre 2003, au Stade olympique de Sydney, la finale opposait l'Angleterre, le favori de l'épreuve, à l'Australie, le tenant du titre, devant 82 957 spectateurs. À la domination des hommes à la rose dans les phases de conquête (mêlées, touches, mauls), les Wallabies répondaient par une défense de fer. Si bien que, à la fin du temps réglementaire, les deux formations se trouvaient à égalité (14-14). Alors que la prolongation va s'achever, l'égalité persiste (17-17). Mais, à 22 secondes de la fin, Jonny Wilkinson, demi d'ouverture et star de l'équipe, passe un drop qui offre la coupe William-Webb-Ellis à l'Angleterre (20-17). Pour la première fois depuis la création de cette compétition en 1987, une équipe de l'hémisphère Nord est championne du monde de rugby. En toute logique.

Sur plusieurs points, cette Coupe du monde fut une grande réussite. L'organisation se révéla parfaite et le succès populaire incontestable : 1 837 547 spectateurs ont assisté aux 48 rencontres, soit une moyenne de 38 282 spectateurs par match, dans une ambiance festive. On peut désormais considérer que la Coupe du monde de rugby a gagné son statut d'événement majeur du calendrier sportif international.

On se doit néanmoins d'émettre quelques réserves. Tout d'abord, cette formule qui réunit vingt équipes propose trop de matchs déséquilibrés (l'Australie a battu la Namibie 142-0 !). De plus, aucune surprise n'est venu déranger le cours des choses, puisque, en quarts de finale, on trouvait tous les favoris et que l'affiche des demi-finales (France-Angleterre et Nouvelle-Zélande - Australie) correspondait à tous les pronostics. Ajoutons que, pour des raisons liées aux retransmissions télévisées, plusieurs équipes ont été pénalisées par l'ordonnancemen [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages

Écrit par :

  • : historien du sport, membre de l'Association des écrivains sportifs

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Pierre LAGRUE, « SPORT - L'année 2003 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-l-annee-2003/