SLUYTERS JOHANNES CAROLUS BERNARDUS dit JAN (1881-1957)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Peintre néerlandais originaire de Bois-le-Duc, Jan Sluyters a, dès le début du xxe siècle, suivi la voie néo-impressionniste importée aux Pays-Bas par Jan Toorop, sans toutefois en dépasser l'aspect technique, c'est-à-dire la stricte utilisation d'un procédé, ici purement analytique. Sa vocation expérimentale et son tempérament de coloriste (Fleurs dans un vase, 1912, Kröller-Müller Museum, Otterlo) paraissent s'être affirmés à l'occasion des études entreprises durant les années 1901-1904 à l'Académie d'Amsterdam. Prix de Rome en 1904, il séjourne deux ans en Italie et en Espagne, puis fait un long séjour à Paris (1911). Son souci de suivre les courants « à la mode » le conduisit ensuite à associer les éléments de la poétique cubiste et les fractionnements formels et chromatiques du futurisme, pour déboucher sur une manière expressionniste où il convient de relever la fascination exercée par les coupes, les lacérations, la défiguration, les spasmes plastiques opérés par les militants de l'expressionnisme allemand réunis au sein du groupe Die Brücke (1905-1913). Sluyters est généralement considéré comme le chef de l'avant-garde aux Pays-Bas durant la période de l'entre-deux-guerres (1920-1940).

—  Robert L. DELEVOY

Écrit par :

  • : directeur de l'École nationale supérieure d'architecture et des arts visuels, Bruxelles

Classification

Pour citer l’article

Robert L. DELEVOY, « SLUYTERS JOHANNES CAROLUS BERNARDUS dit JAN - (1881-1957) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 août 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sluyters-johannes-carolus-bernardus-dit-jan/