POITIER SIDNEY (1927- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Acteur, réalisateur et producteur de cinéma afro-américain originaire des Bahamas, né le 20 février 1927 à Miami, en Floride, Sidney Poitier est le premier acteur Noir à franchir la barrière raciale dans l'industrie du cinéma américain, ouvrant la voie à ses congénères.

Sidney Poitier naît prématurément aux États-Unis lors d'un voyage de ses parents, résidents des Bahamas. Il passe son enfance dans l'île de Cat Island (Bahamas) et revient aux États-Unis à l'adolescence. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il s'engage dans l'armée américaine où il sert brièvement au sein d'une unité médicale. Une fois libéré de ses obligations, il fait une demande pour entrer à l'American Negro Theater (A.N.T.) de New York. Alors que l'accès lui est refusé à cause de son accent, il travaille son élocution en écoutant les radios américaines et tente à nouveau sa chance six mois plus tard. Cette fois il est engagé et suit des cours d'art dramatique tout en faisant ses débuts sur les planches dans des productions de l'A.N.T. Il fait ses débuts au cinéma dans le rôle du docteur Luther Brooks, un interne noir qui soigne un criminel blanc en cavale et raciste dans No Way Out (1950, La porte s'ouvre). Ce long-métrage établit un précédent pour Sidney Poitier lui-même et tous les acteurs noirs qui s'engouffreront à sa suite dans la brèche. En refusant les stéréotypes raciaux faisant alors loi à Hollywood, Poitier repousse les frontières de la discrimination et fait une percée dans la domination blanche du cinéma américain. Très tôt dans sa carrière, il interprète notamment le rôle de Gregory Miller, seul étudiant noir d'une classe de lycée professionnel en milieu urbain défavorisé, dans Blackboard Jungle (1955, Graine de violence), adaptation cinématographique du roman éponyme d'Evan Hunter. Malgré des débuts prometteurs au cinéma, Poitier continue de se produire au théâtre et s'attire les louanges de la critique à Broadway en 1959 pour sa création du rôle pr [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Classification


Autres références

«  POITIER SIDNEY (1927- )  » est également traité dans :

AFRO-AMÉRICAIN CINÉMA

  • Écrit par 
  • Raphaël BASSAN
  •  • 6 963 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Un changement de regard »  : […] Après la Seconde Guerre mondiale, même si les Noirs n’accèdent pas aux droits auxquels ils aspiraient, leur image dans les films des grands studios se modifie. Le racisme est évoqué ouvertement par Elia Kazan dans L’Héritage de la chair ( Pinky , 1949) ou Joseph L. Mankiewicz avec La po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cinema-afro-americain/#i_2947

Pour citer l’article

« POITIER SIDNEY (1927- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sidney-poitier/