SÉRÉNADE (G. Balanchine)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dansé dans un premier temps par les élèves de la School of American Ballet qu'il vient de fonder, puis inscrit au répertoire du New York City Ballet, Sérénade est créé par George Balanchine (1904-1983) le 9 juin 1934. Révélé par les Ballets russes de Serge de Diaghilev, installé provisoirement en France puis au Danemark, Balanchine a finalement choisi de s'expatrier aux États-Unis où il mènera l'essentiel de sa carrière. Si la musique de Piotr Ilitch Tchaïkovski imprégne Sérénade d'une influence romantique, l'œuvre porte les germes du néo-classicisme auquel le nom de Balanchine est étroitement associé : sobriété des lignes, netteté du geste, vélocité de la danse. Par la suite, Balanchine épurera encore l'esthétique de ses ballets, n'hésitant pas à faire porter parfois aux danseurs des collants et des justaucorps de répétition comme dans Les Quatre Tempéraments (1946).

—  Jean-Claude DIÉNIS

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean-Claude DIÉNIS, « SÉRÉNADE (G. Balanchine) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/serenade/