WAKSMAN SELMAN A. (1888-1973)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

photographie : Selman Waksman

Selman Waksman

Le microbiologiste américain d'origine ukrainienne Selman Waksman (1888-1973) a reçu le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1952 pour la découverte de nombreux antibiotiques, et en particulier de la streptomycine. 

Afficher

Selman Waksman est un microbiologiste et biochimiste américain né en 22 juillet 1888 à Prylouky (près de Kiev, en Ukraine), mort le 16 août 1973 à l’hôpital de Hyannis (Massachusetts). Il est particulièrement connu pour ses travaux sur l’antibiotique streptomycine, qui lui ont valu le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1952.

Émigré en 1910 aux États-Unis, citoyen américain en 1915, Selman Abraham Waksman effectue ses études au Rutgers College (maintenant Rutgers University), dans le New Jersey, et en sort avec un master en agriculture en 1916. Il soutient sa thèse en 1918 à Berkeley et retourne à Rutgers. Il y est nommé professeur (1930) et directeur du département de biochimie et microbiologie (1940-1958), après avoir dirigé le laboratoire de microbiologie du sol. Il crée en outre un laboratoire de microbiologie marine à Woods Hole (Massachusetts). Il effectuera toute sa carrière scientifique dans ces deux institutions.

Chargé d'étudier le processus de dégradation du bacille de la tuberculose dans le sol en vue de trouver une substance qui serait un remède à ce qui était alors une maladie incurable (1932), Waksman entreprend une étude systématique des micro-organismes du sol qui l'amènera à isoler un certain nombre d'antibiotiques dont la streptomycine (1943) produite par le champignon Streptomyces griseus. Le mérite de la découverte initiale du principe antibiotique revient en fait à son étudiant, Albert Schatz, considéré comme codécouvreur, mais le crédit de l’isolement, de la caractérisation et du développement de la streptomycine comme antibiotique revient à Waksman, selon l’accord conclu entre eux. L'extraordinaire efficacité thérapeutique de la streptomycine contre la tuberculose, démontrée dès 1943, vaudra à cette molécule, peu après la pénicilline, un succès mondial et durable.

Le laboratoire de Waksman a été le lieu de la découverte et de la caractérisation d’une dizaine d'autres antibiotiques, dont la néomycine, extraite d’actinomyces.

—  Samya OTHMAN, Universalis

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 1 page

Écrit par :

Classification

Autres références

«  WAKSMAN SELMAN A. (1888-1973)  » est également traité dans :

ANTIBIOTIQUES - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 471 mots

1903 Découverte du Trypan Röd (premier antibiotique anti-parasitaire) par Paul Ehrlich (1854-1915). 1909 Découverte du Salvarsan (606), puissant anti-syphilitique par Paul Ehrlich. 1921 Synthèse du Stovarsol (anti-microbien peu toxique dérivé de l'arsenic) par Ernest Fourneau (1872-1949). 1928 Découverte de l'action antibiotique du Penicillum par Alexander Fleming. 1935 Gehrad Dogmak (1895-1 […] Lire la suite

Pour citer l’article

Samya OTHMAN, « WAKSMAN SELMAN A. - (1888-1973) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 août 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/selman-a-waksman-1888-1973/