HAÏTI SÉISME D' (2010)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le 12 janvier 2010, une catastrophe sismique majeure a frappé la région de Port-au-Prince, dans le sud de Haïti. Le nombre de victimes est très élevé (au moins 220 000), cela malgré une magnitude (Mw) sur l'échelle de Richter assez courante : Mw = 7 ; de quinze à vingt séismes atteignent cette valeur chaque année.

Séisme d’Haïti (2010)

Photographie : Séisme d’Haïti (2010)

Le 12 janvier 2010, Haïti a été secoué par un séisme de magnitude 7 qui a fait au moins 220 000 victimes. La région de Port-au-Prince (ici Pétion-ville), la capitale, a été dévastée : de très nombreuses habitations ont été détruites et de nombreux bâtiments publics (comme le... 

Crédits : David Snyder/ ZUMA Press/ Alamy/ hemis.fr

Afficher

Le séisme s'est produit à la frontière des plaques tectoniques Caraïbe et Amérique du Nord. À travers l'île d'Hispaniola, le déplacement relatif entre ces plaques de 2 cm/an est absorbé par plusieurs failles dont deux décrochements principaux : la faille septentrionale au nord, et la faille d'Enriquillo à travers le sud-ouest de Haïti. D'après les mesures géodésiques, chacun de ces décrochements aurait une vitesse de 7 à 8 mm/an. Les données historiques de sismicité montrent que la faille d'Enriquillo n'avait pas rompu depuis une séquence de trois événements destructeurs au xviiie siècle.

En 2010, c'est à nouveau un segment de cette faille qui a cassé : les mesures de sismicité et de déformation suggèrent une rupture sismique longue d'environ 50 kilomètres. Mal exprimée en surface, la rupture s'est produite entre 2 et 15 kilomètres de profondeur et le segment de faille au sud-est de Port-au-Prince n'a pas rompu. Il s'agit donc d'un séisme de magnitude relativement commune, ayant cassé une portion limitée d'une grande faille (la longueur à terre de la faille d'Enriquillo est de 300 kilomètres, et elle se continue en mer), mais faisant deux à trois fois plus de victimes que le plus catastrophique des séismes connus de magnitude proche de 7. Les premières raisons en sont un foyer peu profond, proche des agglomérations, et des mécanismes appelés « effets de site » qui ont pu amplifier localement les ondes ou leurs conséquences. Ce contexte rappelle le séisme de Kōbe au Japon de magnitude 6,8 en 1995, qui fit 6 400 victimes. Ces séismes montrent que les ruptures sismiques les plus dangereuses sont souvent celles qui sont produites par des failles d'ampleur limitée mais proches des villes. Mais c'est probablement l'état économique et l'histoire chaotique de Haïti qui sont les principaux responsables de l'ampleur du désastre. Les expertises sur le bâti montrent que l'essentiel des constructions étaient inadaptées pour résister aux secousses sismiques. En cela, la catastrophe de Port-au-Prince révèle la menace qui plane sur plusieurs mégapoles mondiales construites à proximité immédiates de grandes failles, souvent sans respect des normes parasismiques. Comme pour beaucoup de ces villes, le risque menaçant Port-au-Prince était identifié et les géologues haïtiens avaient exprimé leur forte préoccupation.

Séisme d'Haïti, 2010

Photographie : Séisme d'Haïti, 2010

La faille d'Enriquillo traverse le sud d'Haïti sur plus de 300 km et a rompu sur environ 50 km le 12 janvier 2010. L'épicentre du séisme (étoile rouge) était à une vingtaine de kilomètres de Port-au-Prince. La plupart des répliques (cercles de couleur) sont localisées autour de la... 

Crédits : R. Lacassin/ IPGP-CNRS

Afficher

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Médias de l’article

Séisme d’Haïti (2010)

Séisme d’Haïti (2010)
Crédits : David Snyder/ ZUMA Press/ Alamy/ hemis.fr

photographie

Séisme d'Haïti, 2010

Séisme d'Haïti, 2010
Crédits : R. Lacassin/ IPGP-CNRS

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

  • : directeur de recherche au CNRS, Institut de physique du globe de Paris

Classification

Autres références

«  HAÏTI SÉISME D' (2010)  » est également traité dans :

PRÉVAL RENÉ (1943-2017)

  • Écrit par 
  • Robert E. MAGUIRE
  • , Universalis
  •  • 676 mots

Homme politique haïtien, René Préval fut président de la République de 1996 à 2001, puis de 2006 à 2011. René García Préval est né le 17 janvier 1943 à Port-au-Prince. Il manifeste de l’intérêt pour la profession de son père, l’agronome Claude Préval et, en 1963, il quitte Haïti pour la Belgique afin d’étudier la discipline, à la faculté d’agronomie de Gembloux, puis à Louvain, avant de poursuivre […] Lire la suite

Les derniers événements

9-12 février 2018 Royaume-Uni. Révélation d'un scandale impliquant l'ONG Oxfam.

Le 9, le Times révèle que des collaborateurs de la confédération – d’origine britannique – d’organisations non gouvernementales de lutte contre la pauvreté Oxfam (Oxford Committee for Famine Relief) ont eu recours aux services de prostituées locales lors de leur mission à Haïti à la suite du séisme de janvier 2010. Le 12, la directrice générale adjointe d’Oxfam Penny Lawrence annonce sa démission. […] Lire la suite

3-7 octobre 2016 Haïti – États-Unis. Passage meurtrier de l'ouragan Matthew.

Dans la nuit du 3 au 4, l’ouragan Matthew – le plus puissant depuis l’ouragan Felix de septembre 2007 – frappe Haïti où il fait un millier de morts. Les autorités sanitaires craignent une recrudescence de l’épidémie de choléra qui a déjà causé la mort de plus de dix mille personnes depuis le séisme de janvier 2010. L’ouragan entraîne le report des élections générales prévues le 9. […] Lire la suite

4 octobre 2011 Haïti. Nomination de Garry Conille au poste de Premier ministre

Le Sénat, à la suite de la Chambre des députés, approuve la nomination par le président Martelly, investi en mai, de Garry Conille au poste de Premier ministre. Les précédents candidats proposés par le chef de l'État avaient été invalidés par le Parlement, dominé par l'opposition. Garry Conille, médecin de formation, a occupé les fonctions de chef de cabinet de l'ancien président américain Bill Clinton, envoyé spécial de l'O. […] Lire la suite

16-26 janvier 2011 Haïti. Retour de Jean-Claude Duvalier en pleine crise électorale

Le 16, Jean-Claude Duvalier, alias Baby Doc, ancien dictateur chassé du pouvoir en février 1986, rentre à Port-au-Prince après quinze années d'exil en France. Le pays connaît une crise politique, alors que le conseil électoral n'a toujours pas annoncé les résultats du premier tour de l'élection présidentielle qui s'est tenu en novembre 2010. Le 18, la justice inculpe Jean-Claude Duvalier de détournement de fonds publics et d'abus de pouvoir. […] Lire la suite

12-28 novembre 2010 Haïti. Épidémie de choléra

Le 12, l'O.N.U. lance un appel en vue de la constitution d'un fonds d'urgence destiné à lutter contre l'extension de l'épidémie de choléra. Celle-ci a déjà causé la mort de près de huit cents personnes depuis octobre. L'épidémie est favorisée par les mauvaises conditions d'hygiène régnant dans l'île depuis le violent séisme de janvier, et alors que les travaux de reconstruction se font attendre. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Robin LACASSIN, « HAÏTI SÉISME D' (2010) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/seisme-de-haiti/