SCRIPTORIUM

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans son sens le plus étroit, le local de l'abbaye où les manuscrits étaient confectionnés : c'est au scriptorium que le parchemin était préparé, mis en cahiers puis confié aux scribes et aux enlumineurs. Par extension, le scriptorium désigne l'école de scribes ou d'enlumineurs qui se développa à un moment donné (surtout au haut Moyen Âge et à l'époque romane) dans tel ou tel centre ecclésiastique ou laïc (scriptoria royaux ou impériaux).

—  Danielle GABORIT-CHOPIN

Écrit par :

Classification


Autres références

«  SCRIPTORIUM  » est également traité dans :

ANGLO-SAXON ART

  • Écrit par 
  • Patrick PÉRIN
  •  • 5 158 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'enluminure »  : […] L'enluminure des livres religieux est sans doute l'expression la plus spectaculaire et la plus connue de l'art anglo-saxon, son remarquable essor ayant été suscité par le dynamisme de la jeune Église insulaire. Comme sir David Wilson, l'un des meilleurs spécialistes de la question, l'a proposé, les enlumineurs anglo-saxons ont puisé à trois sources principales : d'une part le monde méditerranéen, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-anglo-saxon/#i_11837

ARMÉNIE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre ALEM, 
  • Françoise ARDILLIER-CARRAS, 
  • Christophe CHICLET, 
  • Sirarpie DER NERSESSIAN, 
  • Kegham FENERDJIAN, 
  • Marguerite LEUWERS-HALADJIAN, 
  • Kegham TOROSSIAN
  •  • 23 738 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Peinture »  : […] Il nous reste peu d'exemples de la peinture monumentale. L'église d'Aght'amar était aussi somptueusement décorée à l'intérieur qu'à l'extérieur ; le cycle christologique et les portraits des saints qui recouvraient les parois sont conservés en majeure partie, malheureusement les couleurs sont délavées et se détériorent de plus en plus. À Tat'ev, les fragments d'une grande composition du Jugement d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/armenie/#i_11837

ENLUMINURE

  • Écrit par 
  • Danielle GABORIT-CHOPIN, 
  • Eric PALAZZO
  •  • 11 847 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Héritage carolingien et enluminure romane »  : […] En raison des invasions normandes dans l'ouest de l'Empire, les héritiers directs des Carolingiens furent les Ottoniens et les Anglo-Saxons. L'art antiquisant se maintint au x e  siècle dans les « abbayes d'État » protégées par Otton le Grand. Les scriptoria les plus actifs furent ceux de Mayence, Fulda, Reichenau où serait n […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enluminure/#i_11837

MONASTIQUE ARCHITECTURE

  • Écrit par 
  • Carol HEITZ
  •  • 8 280 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Le plan de Saint-Gall »  : […] De cette époque, on possède un document insigne : le plan de Saint-Gall, plan de monastère idéal, envoyé, entre 818 et 823, à l'abbé de Saint-Gall par Heito, évêque de Bâle et abbé du couvent de la Reichenau. Comme l'indique la dédicace, ce plan, véritable synthèse des deux synodes tenus à Aix, devait servir de modèle à Gozbert lors de la construction de son nouveau monastère. Les fouilles pratiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-monastique/#i_11837

OTTONIEN ART

  • Écrit par 
  • Florentine MÜTHERICH
  •  • 3 497 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Enluminure »  : […] C'est avant tout l'enluminure qui assura à l'art ottonien sa place prédominante en Europe. Tandis que la peinture monumentale n'a été conservée que dans un petit nombre d'édifices – les fresques de Saint-Georges d'Oberzell à Reichenau sont les plus importantes –, de nombreux livres enluminés prouvent la richesse de chaque école. Parmi les plus grandes créations de l'art ottonien figurent de vaste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-ottonien/#i_11837

ROMAN ART

  • Écrit par 
  • Marcel DURLIAT
  •  • 20 510 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Le Nord et le Midi dans la peinture des livres »  : […] Par rapport à l'époque carolingienne, l' enluminure enregistre des transformations profondes. Un métier qui ne s'exerçait jusque-là que dans un petit nombre de monastères, en vue d'une production de très grand luxe, destinée à une clientèle de princes et de magnats ecclésiastiques, se généralise par suite d'une plus large diffusion du livre. La pratique de la lecture s'est en effet répandue dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/art-roman/#i_11837

Pour citer l’article

Danielle GABORIT-CHOPIN, « SCRIPTORIUM », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/scriptorium/