SAXE (histoire)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le royaume de Saxe (1806-1918)

Le roi de Saxe resta un fidèle allié de Napoléon. Frédéric-Auguste attendit la défaite de l'empereur à Leipzig pour se constituer prisonnier. La Prusse essaya de se faire donner toute la Saxe au congrès de Vienne, mais en vain. Pourtant la Saxe perdit au profit de la Prusse plus de la moitié de son territoire : la Basse-Lusace, les parties orientales de la Haute-Lusace, Wittenberg, les évêchés de Merseburg et de Naumburg-Zeitz, Mansfeld, les arrondissements de Thuringe et de Neustadt, Querfurt et Henneberg. Avec ces terres nouvellement acquises réunies à Magdebourg et à l'Altmark, la Prusse constitua la province de Saxe.

À la suite des troubles provoqués à Dresde et à Leipzig en 1831 par la révolution de Juillet parisienne, la Saxe reçut une constitution, inspirée des modèles d'Allemagne du Sud. Cependant, la Saxe n'entra dans le Zollverein (« Union douanière ») qu'en 1833. Sous Frédéric-Auguste II (1836-1854), la lutte avec l'opposition libérale se fit de plus en plus dure. L'importance du développement industriel, qui créait des oppositions de plus en plus marquées entre les patrons d'une part, les ouvriers et les artisans de l'autre, a certainement contribué aux prises de position radicales qui se manifestèrent lors de la révolte de mai 1849 à Dresde. L'intervention des troupes prussiennes noya cette insurrection dans le sang.

En politique extérieure, sous l'influence du ministre Beust, la Saxe s'opposait de plus en plus à la Prusse. Beust songeait à une « triade », constituée par les États moyens de l'Allemagne, qui devait leur assurer une position indépendante entre la Prusse, d'une part, et l'Autriche, de l'autre. Pendant la guerre de 1866, la Saxe est l'alliée de l'Autriche, et, à la paix de Berlin, la Saxe est contrainte alors de devenir membre de la Confédération de l'Allemagne du Nord. L'économie de la Saxe jusqu'à la fin de la royauté se développe à un rythme accéléré (industrie textile, mais surtout construction mécanique de précision). Le parti social-démocrate acquiert très tôt une influence importante. Aux élections du Reichstag en 1903, à l'exception d'un arrondissement électoral, la Saxe ne fut représentée à cette assemblée que par des députés sociaux-démocrates.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Médias de l’article

Allemagne : carte administrative

Allemagne : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Nymphe (détail), B. Permoser

Nymphe (détail), B. Permoser
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

  • : attaché de recherche à l'institut historique allemand, Paris

Classification

Voir aussi

Les derniers événements

18-31 août 2015 Union européenne. Crise migratoire.

Le 31, lors d’une conférence de presse, la chancelière allemande Angela Merkel en appelle au respect des « droits civils universels [qui] étaient jusqu’ici étroitement associés à l’Europe et à son histoire » et met en garde contre une remise en cause de la libre circulation dans l’espace Schengen en cas d’échec du projet de juste répartition des migrants parmi les États membres. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Klaus STOCK, « SAXE (histoire) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 août 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/saxe-histoire/