SARGON L'ANCIEN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Fondateur de l'empire d'Akkad, le premier empire mésopotamien connu par les textes, Sargon l'Ancien (vers — 2340-— 2284) apparaît à bien des égards comme un personnage plus légendaire qu'historique ; même si des inscriptions permettent d'établir certaines de ses actions, il n'est pas possible de connaître avec précision le déroulement chronologique de son règne. Une enfance mythique – il aurait été recueilli dans une corbeille voguant sur l'Euphrate – et une jeunesse tumultueuse – il se révolta contre le roi de Kish dont il était l'échanson – ne rendent pas compte de la grandeur du personnage qu'il incarna dans la tradition : fondateur de la ville d'Agadé – qui n'a jamais été retrouvée –, il créa un empire bâti sur les ruines d'une première tentative du roi d'Uruk, Lugal-zagezi, l'augmentant par la conquête de l'Élam et de tous les territoires septentrionaux. L'hétérogénéité ethnique de cet ensemble allait poser de graves problèmes administratifs dont témoigne la révolte générale à la fin du règne de Sargon qui ne réussit à la mater qu'en dernière extrémité.

Tête royale provenant de Ninive

Tête royale provenant de Ninive

photographie

Cette effigie royale trouvée à Ninive représente soit Sargon (2340-2284), soit Naram-Sin (2260-2223), souverains de l'empire d'Agadé (Akkad). Le traitement précis d'un certain nombre de traits du visage semble indiquer qu'il s'agit bien ici d'un portrait. Vers 2250 avant J.-C. Bronze. Hauteur... 

Crédits : Courtesy of the Directorate General of Antiquities, Baghdad, Iraq

Afficher

—  Jean-Claude MARGUERON

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean-Claude MARGUERON, « SARGON L'ANCIEN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sargon-l-ancien/