RUIZ GARCÍA SAMUEL (1924-2011)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Prélat catholique mexicain, évêque de San Cristóbal de la Casas (État du Chiapas) de 1960 à 1999, Samuel Ruiz García a consacré une grande partie de son apostolat à la défense des droits des peuples mayas du Mexique.

Né le 3 novembre 1924 à Irapuato, dans l'État de Guanajuato (Mexique), Samuel Ruiz García est ordonné prêtre en 1949, à Rome, où il étudie la théologie à l'université pontificale grégorienne. Il devient évêque de la capitale de l'État du Chiapas en 1960. Fidèle aux principes de la théologie de la libération, il apprend trois langues indiennes et met en place un réseau de catéchistes itinérants, à l'intention des régions isolées de la forêt tropicale. En 1993, le Vatican, qui lui reproche d'avoir dévié de sa mission évangélisatrice au profit d'une mise en avant excessive de la culture traditionnelle des Mayas, réclame sa démission. Mgr Samuel Ruiz, fort du soutien de nombreux ecclésiastiques mexicains, ne cède pas et se maintient à la tête de son évêché. En janvier 1994, l'Armée zapatiste de libération nationale (E.Z.L.N.), réclamant les armes à la main une réforme agraire et une redistribution des terres aux Indiens, s'empare de plusieurs villes du Chiapas. Mgr Samuel Ruiz endosse alors le rôle de médiateur auprès de l'E.Z.L.N. Bien qu'il ait condamné cette opération militaire (145 morts en 12 jours), il s'attire la vive hostilité du pouvoir mexicain, qui lui reproche son soutien aux zapatistes et l'accuse de promouvoir une « théologie de la violence ». En 1997, il échappe à un attentat organisé par des milieux progouvernementaux.

En 1999, Mgr Samuel Ruiz, atteint par la limite d'âge, démissionne finalement du siège épiscopal de San Cristóbal. En 2000, il reçoit le prix international Simón-Bolivar destiné à récompenser ceux qui ont « contribué à la liberté, à l'indépendance et à la dignité des peuples ». Samuel Ruiz García est mort le 24 janvier 2011 à Mexico.

—  Karen SPARKS

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Karen SPARKS, « RUIZ GARCÍA SAMUEL - (1924-2011) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/samuel-ruiz-garcia/