LICITRA SALVATORE (1968-2011)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le ténor italien Salvatore Licitra faisait figure de « nouveau Pavarotti ». Né de parents siciliens le 10 août 1968, à Berne, en Suisse, Salvatore Licitra se forme dans un premier temps aux arts graphiques ; ce n'est qu'à l'âge de dix-huit ans qu'il commence à étudier la musique au conservatoire de Parme. Il débute sur la scène lyrique en 1998, au Teatro Regio de Parme, dans le rôle de Riccardo (Un ballo in maschera de Giuseppe Verdi), qu'il reprend cette même année aux arènes de Vérone. Il triomphe l'année suivante, lors de ses débuts à la Scala de Milan, en incarnant Don Alvaro (La Forza del Destino de Verdi). Sa voix chaude et la clarté de ses aigus lui valent rapidement d'être comparé à Luciano Pavarotti. En mai 2002, il traverse l'Atlantique pour remplacer ce dernier au pied levé dans le rôle de Mario Cavaradossi (Tosca de Giacomo Puccini), au Metropolitan Opera de New York. Son interprétation lui vaut un véritable triomphe et le propulse sur le devant de la scène internationale. À son répertoire figurent notamment, en plus des rôles déjà cités, Radamès (Aïda de Verdi), Canio (Paillasse de Ruggero Leoncavallo), le rôle-titre d'Andrea Chénier d'Umberto Giordano, Luigi (Il Tabarro de Puccini), Calàf (Turandot de Puccini). Le 27 août 2011, Salvatore Licitra perd le contrôle de son Vespa sur une route du sud de la Sicile, peut-être victime d'une hémorragie cérébrale. Grièvement blessé à la tête, il meurt le 5 septembre, à l'hôpital de Catane, en Sicile, à l'âge de quarante-trois ans.

—  Melinda C. SHEPHERD

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Melinda C. SHEPHERD, « LICITRA SALVATORE - (1968-2011) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/salvatore-licitra/