SALISH

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Groupe de tribus indiennes d'Amérique du Nord qui parlent des langues voisines, appartenant toutes à la famille linguistique salish. Vivant en Colombie britannique, dans le nord de l'État de Washington et de l'Idaho et dans l'ouest du Montana, on trouve ces tribus sur le cours supérieur des rivières Columbia et Frazer et de leurs affluents. On les appelle souvent les Salish de l'intérieur pour les distinguer des Salish de la côte. Les Salish de l'intérieur comprenaient les Cœurs d'Alène, les Columbia, les Cowlitz, les Têtes-Plates, les Kalispel, les Lake, les Lillooet, les Nespelim, les Okanagon, les Sanpoil, les Shuswap, les Sinkaietk (Okanagon du Sud), les Spokan, les Thompson et les Wenatchee. Autrefois, seuls les Têtes-Plates étaient appelés Salish ; maintenant, c'est souvent le nom générique qu'on donne au groupe tout entier.

Les Salish étaient le plus important des ensembles ethniques composant ce qu'on appelle l'aire culturelle des plateaux, laquelle s'étend des montagnes Rocheuses à la cordillère côtière. Établies dans une région semi-aride, faite de prairies et de forêts où coulent des rivières et des torrents très poissonneux, la plupart des tribus salish étaient divisées en bandes autonomes. Très peu structurées et formées de familles alliées, elles avaient toute un chef et un territoire propre. En hiver, une bande occupait un village au bord de la rivière ; en été, elle se déplaçait, établissait des campements et vivait de la pêche et du ramassage de baies et de racines. Les tribus qui, comme les Sanpoil, étaient au centre de cette aire culturelle ne semblent pas avoir eu d'organisation sociale plus élaborée ; elles ne connaissaient pratiquement pas la guerre et leur commerce extérieur était réduit au minimum. Cependant, les conditions étaient fort différentes pour les groupes qui se trouvaient à la limite de cette aire culturelle. Les Lillooet et les Shuswap de l'Ouest commerçaient avec les gens de la côte et leur empruntèrent certaines caractéristiques : les Lillooet avaient un système de clans très organisé qui ressemblait à celui des Indiens de la c [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  SALISH  » est également traité dans :

COAST SALISH

  • Écrit par 
  • Agnès LEHUEN
  •  • 502 mots

Indiens de langue salish établis sur la côte pacifique au nord-ouest de l'Amérique du Nord, les Coast Salish (Salish de la côte) habitent près du détroit de Georgie et du Puget Sound, dans une grande partie de la péninsule Olympic et dans la partie occidentale de l'État de Washington ; l'un des groupes salish, appelé Tillamook, vivait au sud de la rivière Columbia, en Oregon. Un autre groupe, celu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coast-salish/#i_35458

MASQUES - Le masque en Amérique

  • Écrit par 
  • Christian DUVERGER
  •  • 3 653 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Ethnologie du masque en Amérique »  : […] Si le masque-instrument de transfiguration n'a apparemment connu qu'une modeste implication rituelle ou festive dans l'univers précolombien, il est, en revanche, largement répandu actuellement dans les communautés indigènes d'Amérique. De l'Alaska à la Terre de Feu, la quasi-totalité des groupes ethniques utilisent des masques lors de fêtes coutumières et traditionnelles. La plus grande variété p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/masques-le-masque-en-amerique/#i_35458

Pour citer l’article

Agnès LEHUEN, « SALISH », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/salish/