ROBOTIQUE HUMANOÏDE ET SANTÉ

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Transmission hydraulique miniaturisée

Transmission hydraulique miniaturisée
Crédits : F.B. Ouezdou/ LISV-BIA

photographie

Robots humanoïdes et santé

Robots humanoïdes et santé
Crédits : F.B. Ouezdou/ LISV

photographie


La robotique humanoïde a démarré réellement au Japon dans les années 1990, avec comme objectif initial et très ambitieux de créer, à l'image de l'homme, une entité artificielle intelligente capable de le remplacer dans l'accomplissement d'un bon nombre de tâches difficiles, voire dangereuses. Les progrès scientifiques et technologiques déjà réalisés ont permis d'élaborer des structures très complexes qui essayent de se rapprocher de plus en plus de l'humanoïde « intelligent » et autonome imaginé initialement. Toutefois, pour que cet humanoïde puisse évoluer en compagnie et en interaction avec l'homme dans un environnement domestique (appartement, immeuble, usine...), des travaux de recherche de grande envergure sont nécessaires. De ces études émergera vraisemblablement une nouvelle génération de robots capables de marcher comme l'homme et dont l'autonomie sera accrue. On pourra alors envisager de nouvelles applications liées à la santé, dont la toute première concerne la robotique de réhabilitation, laquelle consiste à réaliser des dispositifs permettant d'assister les handicapés moteurs ou d'aider à la rééducation à la suite d'un accident.

Différentes mutations de la robotique

La robotique a subi des mutations dictées essentiellement par les applications visées. L'ère de la robotique industrielle, initiée dans les années 1970, a permis notamment la mise en place d'usines de montage automobile opérationnelles et complètement automatisées. Dans les années 1980, les robots mobiles à roues ou à chenilles ont suscité un grand intérêt sur le plan de la recherche et du développement. L'aide à l'exploration de Mars en a constitué un aboutissement utile et spectaculaire. Munir un robot mobile de bras manipulateurs issus des applications industrielles a permis d'élargir à des environnements intérieurs de type appartement ou extérieurs souvent hostiles le champ d'action de ces robots dits à postes fixes. À titre d'exemple, l'utilisation de robots à chenilles munis d'un bras, venant appuyer les forces [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

  • : professeur des Universités, Laboratoire d'instrumentation et de relations individu-système (L.I.R.I.S.), université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Fethi BEN OUEZDOU, « ROBOTIQUE HUMANOÏDE ET SANTÉ », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/robotique-humanoide-et-sante/