ROBOTIQUE HUMANOÏDE ET SANTÉ

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Transmission hydraulique miniaturisée

Transmission hydraulique miniaturisée
Crédits : F.B. Ouezdou/ LISV-BIA

photographie

Robots humanoïdes et santé

Robots humanoïdes et santé
Crédits : F.B. Ouezdou/ LISV

photographie


Perspectives pour la santé

Comment la robotique humanoïde pourra-t-elle aider le domaine de la santé dans un futur proche ? Pour répondre à cette question, il faut considérer trois constituants de base de l'être humain : le squelette, les muscles et le cerveau. La perspective d'un robot humanoïde aussi performant que l'être humain sur ces aspects pourra nous rapprocher d'un objectif ultime : permettre de refaire marcher une personne paralysée. Cet objectif n'est plus du domaine de la science-fiction, comme en témoigne l'expérience dite du singe qui a été réalisée en 2008, conjointement par des chercheurs américains et japonais.

Avant d'atteindre cet objectif ultime de restaurer des mouvements chez une personne paralysée, un robot humanoïde peut contribuer, à divers niveaux, à mieux appréhender les problèmes de biomécanique des articulations. Cela fera alors évoluer les prothèses actuelles pour les rendre actives, intelligentes et pouvant s'adapter dans le temps à l'état de la personne en situation de handicap. Ainsi de grandes perspectives s'ouvrent pour les prothèses dites bioniques qui seront commandées par des signaux issus du cerveau. Faire marcher une personne paralysée en récupérant des commandes provenant de son cerveau nécessite obligatoirement le développement d'exosquelettes légers et performants qui pallieront les déficiences musculaires. Les avancées technologiques (moteurs, batteries, matériaux...) obtenues pour le développement d'un robot humanoïde performant pourront en faire bénéficier non seulement les exosquelettes mais également tous les dispositifs destinés à la robotique de réhabilitation évoqués précédemment. Ces bénéfices pourront s'étendre sans difficulté aux recherches sur l'ergonomie des postes de travail. On pourra envisager alors le robot testeur de prothèses ou de déambulateurs, le robot kinésithérapeute, le robot de compagnie ou encore le robot assistant. Par ailleurs, la prise en compte du vieillissement de la population dans le monde occidental élargir [...]

Robots humanoïdes et santé

Robots humanoïdes et santé

Photographie

Deux exemples d'utilisations futures de robot humanoïde dans le domaine de la santé. Le premier (à gauche) est celui du robot testeur de prothèses. Il s'agit de remplacer une partie active du membre inférieur par une vraie prothèse dans le but d'étudier son comportement lors de la marche sur... 

Crédits : F.B. Ouezdou/ LISV

Afficher

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

  • : professeur des Universités, Laboratoire d'instrumentation et de relations individu-système (L.I.R.I.S.), université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Fethi BEN OUEZDOU, « ROBOTIQUE HUMANOÏDE ET SANTÉ », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/robotique-humanoide-et-sante/