MULLIGAN ROBERT (1925-2008)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

De tous les metteurs en scène américains qui, après avoir dirigé des dramatiques en direct à la télévision, sont passés à la réalisation de films entre 1956 et 1962, Robert Mulligan est certainement le plus discret et, de fait, le moins connu. Il n'a en effet pas signé de films spectaculaires ou au sujet, social ou politique, fort, comme ce fut le cas pour George Roy Hill, Sidney Lumet, Arthur Penn, ou Franklin Schaffner. Il n'en a pas moins construit une œuvre homogène et personnelle.

Robert Patrick Mulligan est né 23 août 1925 à New York. Au sortir du secondaire, il entre au séminaire avec l'intention de devenir prêtre. De 1943 à 1945, il sert comme opérateur radio dans l'U.S. Navy. Démobilisé, il travaille au département rédaction du New York Times, avant d'entreprendre en 1946 des études de littérature et de journalisme à la Fordham University. Employé en 1949 à CBS Television comme coursier, il y devient bientôt assistant de production de Robert Stevens et Sidney Lumet. En 1952, on lui confie la réalisation des épisodes de Suspense – plus d'une centaine jusqu'en 1954. Il dirige ensuite quantité de dramatiques pour d'autres émissions prestigieuses, telles que « Studio One », « The Hallmark Hall of Fame », « Playhouse 90 ».

En 1956, grâce à Alan Pakula, Robert Mulligan réalise un premier film : Fear Strikes Out (Prisonnier de la peur, 1957). Divers projets cinématographiques ayant avorté, il retourne à la télévision pour y diriger à nouveau des dramatiques. Il revient au cinéma en 1960, avec The Rat Race (Les Pièges de Broadway), que suivent The Great Impostor (Le Grand Imposteur, 1961), Come September (Le Rendez-vous de septembre, 1961) et The Spiral Road (L'Homme de Bornéo, 1962). À l'exception du troisième, une comédie peu inspirée, ces films, s'ils ne sont pas très personnels, n'en témoignent pas moins de sa maîtrise technique et de la précision de sa direction d'acteur.

En 1962, Robert [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : critique et historien de cinéma, professeur d'histoire du cinéma

Classification

Pour citer l’article

Alain GAREL, « MULLIGAN ROBERT - (1925-2008) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-mulligan/