ROBERT II (1316-1390) roi d'Écosse (1371-1390)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Premier souverain de la dynastie des Stuarts. Fils de Walter, steward héréditaire d'Écosse, et de Majorie, fille de Robert Ier, Robert lutte contre les Anglais en 1333-1334 et devient l'un des régents du royaume en 1338 jusqu'au retour de David II en 1341. En 1346, la capture du roi par les Anglais lui rend la régence jusqu'en 1357. David II n'ayant pas d'enfant, il est l'héritier du trône, mais leurs rapports sont très mauvais. Le souverain cherche, au moins en deux occasions, à conclure un accord avec l'Angleterre qui ferait d'un des fils d'Édouard II son héritier, en échange de la rançon toujours impayée depuis sa libération. Robert se révolte en 1362-1363 ; plus tard il est emprisonné (1368-1369). En 1371, la mort de David le place sur le trône. Il a alors cinquante-cinq ans et s'occupe peu des affaires du royaume. En 1384, il confie le pouvoir à son fils aîné, John, comte de Carrick, le futur Robert III, puis après l'accident survenu à ce dernier en 1388, à son autre fils Robert, comte de Fife, plus tard duc d'Albany. Roi médiocre et faible, il laisse de nombreux enfants tant légitimes qu'illégitimes. Les enfants de son premier lit voient leur héritage contesté pour avoir été légitimés par un mariage postérieur à leur naissance ; ce fait entraînera les prétentions du comte d'Atholl, qui fera assassiner Jacques Ier.

—  Paul BENOÎT

Écrit par :

  • : agrégé de l'Université, assistant à l'université de Paris-I

Classification


Autres références

«  ROBERT II (1316-1390) roi d'Écosse (1371-1390)  » est également traité dans :

DAVID II (1324-1371) roi d'Écosse (1329-1371)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 326 mots

Roi d'Écosse (1329-1371), né le 5 mars 1324 à Dunfermline, Fife (Écosse), mort le 22 février 1371, à Édimbourg. Le 17 juillet 1328, conformément au traité de paix anglo-écossais d'Édimbourg-Northampton, le jeune David épouse à quatre ans Jeanne d'Angleterre, la sœur du roi Édouard III. Il succède à son père, le roi d'Écosse Robert I er Bruce, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-ii/#i_14358

ÉCOSSE

  • Écrit par 
  • Edwige CAMP-PIETRAIN, 
  • Roland MARX
  •  • 6 824 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre «  La civilisation écossaise médiévale »  : […] Le bruit des armes se tait assez souvent pour autoriser la construction d'un système politique original, garantir les progrès de l'esprit et la diffusion de la culture, conduire aux espérances suprêmes d'une religion sans cesse plus pure et déboucher ainsi sur les grandes réformes du xvi e  siècle. L'État écossais connaît une forme d'institution pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecosse/#i_14358

Pour citer l’article

Paul BENOÎT, « ROBERT II (1316-1390) - roi d'Écosse (1371-1390) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-ii/