DAVID II (1324-1371) roi d'Écosse (1329-1371)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Roi d'Écosse (1329-1371), né le 5 mars 1324 à Dunfermline, Fife (Écosse), mort le 22 février 1371, à Édimbourg.

Le 17 juillet 1328, conformément au traité de paix anglo-écossais d'Édimbourg-Northampton, le jeune David épouse à quatre ans Jeanne d'Angleterre, la sœur du roi Édouard III. Il succède à son père, le roi d'Écosse Robert Ier Bruce, le 7 juin 1329. Un autre prétendant au trône, Édouard de Balliol, vassal d'Édouard III, devient roi d'Écosse de fait après la victoire d'Édouard III à Halidon Hill, dans le Northumberland (le 19 juillet 1333), sur sir Archibald Douglas, régent depuis 1332. En 1334, David II s'exile en France, où il est accueilli par le roi Philippe VI. En 1339 et 1340, il participe aux campagnes infructueuses de Philippe VI contre Édouard III. En 1341, il peut retourner en Écosse. Pendant le siège de Calais par les Anglais, il tente sans succès de faire diversion au profit de Philippe VI. Défait et blessé, il est capturé à Neville's Cross, dans le comté de Durham, le 17 octobre 1346.

Prisonnier des Anglais, David II est relâché en 1357 en échange de la promesse d'une rançon qui s'avérera trop élevée pour le gouvernement écossais. En 1363, David II, dorénavant en bons termes avec Édouard III, propose qu'un fils du roi anglais lui succède sur le trône d'Écosse en échange d'une annulation de la rançon. Cet accord, qui lui vaut un ennemi nouveau en la personne de son neveu et successeur légitime, le futur Robert II, est désavoué par le Parlement écossais. Dans les dernières années de sa vie, les extravagances financières de David II lui valent de plus en plus d'inimitiés. Son règne aura ainsi été marqué par des guerres intermittentes et coûteuses avec l'Angleterre, un déclin du prestige de la monarchie, et une augmentation de la puissance des barons.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  DAVID II (1324-1371) roi d'Écosse (1329-1371)  » est également traité dans :

ROBERT II (1316-1390) roi d'Écosse (1371-1390)

  • Écrit par 
  • Paul BENOÎT
  •  • 244 mots

Premier souverain de la dynastie des Stuarts. Fils de Walter, steward héréditaire d'Écosse, et de Majorie, fille de Robert I er , Robert lutte contre les Anglais en 1333-1334 et devient l'un des régents du royaume en 1338 jusqu'au retour de David II en 1341. En 1346, la capture du roi par les Anglais lui rend la régence jusqu'en 1357. David II n'ayant pas d'enfant, il est l'héritier du trône, mai […] Lire la suite

Les derniers événements

13 juillet 2017 • Canada • Nomination de Julie Payette comme gouverneur général.

Le Premier ministre Justin Trudeau annonce l’approbation de la reine Élisabeth II à la nomination de l’ancienne astronaute québécoise Julie Payette au poste de gouverneur général du pays, représentante à Ottawa de la couronne britannique. Julie Payette doit remplacer David Johnston en octobre.  [...] Lire la suite

4-13 juillet 2016 • Royaume-Uni • Nomination de Theresa May au poste de Premier ministre.

, Andrea Leadsom, déclare forfait. En juin, David Cameron avait annoncé son départ. Le 13, le Premier ministre David Cameron présente sa démission à la reine Elizabeth II qui nomme Theresa May, ministre de l’Intérieur depuis 2010, à la tête du gouvernement – le poste revient de droit au chef du parti [...] Lire la suite

16-19 septembre 2010 • Vatican - Royaume-Uni • Visite du pape Benoît XVI au Royaume-Uni.

Le 16, le pape Benoît XVI entame en Écosse une visite de quatre jours au Royaume-Uni. Il est le second chef de l'Église catholique à se rendre dans ce pays majoritairement anglican après son prédécesseur Jean-Paul II en mai-juin 1982. À cette occasion, il rencontre la reine Élisabeth II [...] Lire la suite

6-29 mai 2010 • Royaume-Uni • Victoire électorale des conservateurs et formation d'un gouvernement de coalition.

avec les conservateurs. Le 11, alors que Gordon Brown quitte le 10 Downing Street, la reine Élisabeth II charge David Cameron de former un gouvernement, après que celui-ci a conclu un accord de coalition avec Nick Clegg, qui devient vice-Premier ministre. Le gouvernement comprend quatre autres ministres [...] Lire la suite

24-28 juin 2007 • Royaume-Uni • Nomination de Gordon Brown au poste de Premier ministre.

la Reine Élisabeth II, qui nomme Gordon Brown à la tête du gouvernement. Le 28, Gordon Brown présente un « gouvernement de tous les talents », largement remanié et rajeuni, où les femmes, toutefois, sont moins nombreuses. Alistair Darling est nommé chancelier de l'Échiquier, David Miliband ministre [...] Lire la suite

1er-16 mai 1997 • Royaume-Uni • Victoire travailliste aux élections législatives et nomination de Tony Blair comme Premier ministre.

du Nord, les unionistes remportent 13 sièges – dont 10 pour les modérés de David Trimble –, contre 5 pour les nationalistes (3 pour les modérés de John Hume et 2 pour le Sinn Fein de Gerry Adams, la branche politique de l'I.R.A.). Les nationalistes écossais et gallois obtiennent respectivement 6 et 4 [...] Lire la suite

9-22 juin 1983 • Royaume-Uni • Victoire des conservateurs aux élections législatives

pas le renouvellement de son mandat lors du congrès d'automne. Le 13, c'est au tour de Roy Jenkins d'abandonner la direction du Parti social-démocrate. Sur sa proposition, David Owen lui succède. Le 22, la reine Élisabeth II lit, devant les deux Chambres réunies, le discours du trône. Margaret Thatcher définit [...] Lire la suite

Pour citer l’article

« DAVID II (1324-1371) - roi d'Écosse (1329-1371) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-ii/