HAWKE ROBERT dit BOB (1929-    )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Homme politique australien, né le 9 décembre 1929 à Bordertown (Australie-Méridionale), Premier ministre de 1983 à 1991.

Après ses études de droit à l'université d'Australie-Occidentale, Robert James Lee Hawke, dit Bob Hawke, passe trois années à Oxford grâce à une bourse Rhodes. Il fait un bref passage comme chercheur en économie à l'Australian National University à Canberra, et entre en 1958 à l'Australian Council of Trade Unions (A.C.T.U.), la confédération des syndicats du pays. Président de l'A.C.T.U. de 1970 à 1980, Bob Hawke se révèle être un brillant cadre syndical ; il remporte plusieurs victoires en faveur des syndicats devant les commissions d'arbitrage australiennes. Pendant qu'il est étudiant, Hawke s'engage aussi au Parti travailliste australien (Labour) puis sort du rang et en est le président national de 1973 à 1978. Lorsqu'il est élu au Parlement en 1980, Hawke jouit déjà d'une immense popularité dans le pays. En février 1983, il est élu leader du Labour ; durant les élections qui ont lieu le mois suivant, il conduit son parti à une victoire écrasante sur les libéraux et devient Premier ministre.

Durant son mandat, Hawke établit une meilleure atmosphère dans le monde du travail en instituant un accord de salaire unifié avec les turbulents syndicats travaillistes australiens. Il réussit aussi à faire baisser l'inflation et à maintenir de bonnes relations avec les États-Unis. Il est réélu Premier ministre aux élections qu'il provoque en décembre 1984. Le parti travailliste conserve sa majorité aux élections de 1987. Face à la dégradation des conditions économiques, Hawke voit cependant sa majorité parlementaire considérablement réduite au scrutin de 1990 et, le 19 décembre 1991, Paul Keating lui succède au poste de Premier ministre.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« HAWKE ROBERT dit BOB (1929-    ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-hawke/