AUSTRALIE-OCCIDENTALE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le plus vaste des six États de l'Australie : 2 526 700 kilomètres carrés, soit une superficie supérieure à celle de toute l'Europe occidentale. Mais la population de cet immense territoire était estimée, en 2005, à seulement 2 millions d'habitants. De plus, près des trois quarts de cette population est concentrée dans la seule agglomération de Perth qui comptait 1,4 million d'habitants en 2005. C'est dire que la plus grande partie de l'Australie-Occidentale est déserte.

Australie : carte administrative

Carte : Australie : carte administrative

Carte administrative de l'Australie. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Cette insuffisance du peuplement s'explique par des raisons aussi bien physiques qu'humaines. Le peuplement aborigène a toujours été très clairsemé, une partie vit encore de chasse et de cueillette dans d'immenses réserves. L'installation européenne a été tardive : Perth a été fondée en 1829, mais le peuplement ne s'est accéléré qu'après 1892, au moment de la ruée vers l'or.

Une grande partie du pays est aride : dans toute la partie centrale et orientale de l'État, il tombe moins de 250 millimètres de pluie par an, souvent même moins de 150 millimètres. Le paysage est celui des régions subdésertiques : grands massifs de dunes plus ou moins fixées par une végétation sabulicole (Grand Désert de Victoria, désert de Canning), plateaux caillouteux à la végétation très clairsemée, vieux massifs montagneux décharnés (Hamersley), brousse à acacias plus dense dans les fonds de vallée où les rivières ne coulent que très épisodiquement. L'endoréisme (absence d'écoulement vers la mer) est très étendu et des lagunes salées parsèment le plateau latéritique du Salinaland.

Les Pinacles

Photographie : Les Pinacles

Les Pinacles du Namburg National Park, en Australie-Occidentale. 

Crédits : Michael Runkel/ Getty Images

Afficher

Les précipitations ne deviennent plus abondantes qu'aux deux extrémités nord et sud-ouest de l'État. Au nord, dans le massif ancien très disséqué de Kimberley, les pluies tropicales dépassent 500 millimètres par an, parfois 600 millimètres. Au sud-ouest, le total est comparable mais le régime pluviométrique est complètement différent : au lieu d'averses estivales, la région de Perth est caractérisée par son climat de type méditerranéen, à étés secs et hivers doux et humides. C'est dans cette région que poussent de très belles forêts d'eucalyptus, les Jarrah et les Karri.

Les ressources agricoles sont importantes, surtout si l'on envisage le très faible nombre de ruraux. Dans la plaine sublittorale du Swanland, des cultures maraîchères, l'élevage des vaches laitières et quelques vignes permettent d'approvisionner la ville de Perth. Plus à l'est, sur le plateau, les céréales, le blé surtout, tiennent une grande place, et de grandes exploitations de plusieurs centaines d'hectares les associent généralement à un élevage extensif des moutons pour la laine (mixed-farming). Dans les parties semi-arides du pays, la culture disparaît et l'élevage des moutons mérinos devient très extensif ; les « stations » d'élevage s'étendent sur des milliers de kilomètres carrés. Au nord, dans le Kimberley tropical, le gros bétail remplace les moutons, mais les domaines sont encore plus vastes, sauf dans la petite zone irriguée de la rivière Ord (coton). La production agricole est exportée par le port de Perth, Fremantle, et par de petits ports secondaires : Albany au sud, Geraldton sur la côte ouest, Derby et Wyndham au nord.

Les ressources énergétiques de l'Australie-Occidentale semblent limitées (un peu de pétrole à Barrow Island, de la houile à Collie, du gaz en offshore près de Port-Hedland), mais l'État possède de très riches gisements miniers : l'or a été découvert à Coolgardie en 1892, puis à Kalgoorlie, à Laverton et à Mount Magnet. La bauxite du Darling Range fournit la matière première à l'usine d'aluminium de Fremantle.

Le minerai de fer a d'abord été exploité dans les îlots de Yampi Sound pour satisfaire les besoins de la sidérurgie australienne, le Newcastle et Port Kembla. Les gisements de Niningarra, Tom Price, Newman, Channar, Deepdale, dans le nord-ouest de l’État, approvisionnent l'usine de Fremantle. Des ports en eau profonde ont été aménagés à Port Hedland et Dampier.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Médias

Australie : carte administrative

Australie : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Les Pinacles

Les Pinacles
Crédits : Michael Runkel/ Getty Images

photographie

Afficher les 2 médias de l'article

Écrit par :

Classification

Autres références

«  AUSTRALIE-OCCIDENTALE  » est également traité dans :

AUSTRALIE

  • Écrit par 
  • Benoît ANTHEAUME, 
  • Jean BOISSIÈRE, 
  • Bastien BOSA, 
  • Vanessa CASTEJON, 
  • Harold James FRITH, 
  • Yves FUCHS, 
  • Alain HUETZ DE LEMPS, 
  • Isabelle MERLE, 
  • Xavier PONS
  •  • 27 374 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « La première colonisation »  : […] Les hommes de la Renaissance imaginent qu'une Terra australis incognita équilibre les masses continentales du Vieux Monde. Cependant, malgré quelques voyages d'approche au xvii e siècle (Tasman, 1642 ; Dampier, 1688), il faut attendre les expéditions de Cook pour que commence l'exploration. En 1770, il prend possession, au nom du roi d'Angleterre, d'un fragment de la côte orientale. La colonis […] Lire la suite

PERTH

  • Écrit par 
  • Alain HUETZ DE LEMPS
  •  • 393 mots
  •  • 1 média

Capitale et seule grande ville de l'Australie-Occidentale, État immense mais peu peuplé, Perth et son agglomération (1,4 million hab. en 2005) en regroupent près des trois quarts de la population totale. La ville a été fondée en 1829 à une vingtaine de kilomètres de l'embouchure de la Swan River, où a été aménagé le port de Fremantle ; son développement a été d'abord assez lent (9 600 hab. en 1890 […] Lire la suite

Pour citer l’article

Alain HUETZ DE LEMPS, « AUSTRALIE-OCCIDENTALE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 septembre 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/australie-occidentale/