BRANDOM ROBERT (1950- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Philosophe américain, professeur à l'université de Pittsburgh, Robert Brandom est l'un des représentants les plus significatifs des voies dans lesquelles la philosophie pragmatiste s'est engagée après le « tournant linguistique », dans le contexte actuel des discussions en philosophie de l'esprit. Il est notamment l'auteur de deux livres : Making It Explicit : Reasoning, Representing, and Discursive Commitment (1994) et Articulating Reasons : An Introduction to Inferentialism (2000) dans lesquels il renouvelle la question des règles à partir d'une problématique originale de l'expression.

Brandom défend une conception inférentielle de la rationalité, par opposition à une conception référentielle, en ce qu'il fait exclusivement appel à des raisons, elles-mêmes associées à des règles. Il exclut ainsi toute vision « propositionnaliste » qui se résoudrait dans des relations mots-monde. Ce choix en faveur de l'inférence conduit à tenir la question de l'expression pour cruciale et à considérer la priorité de l'inférence sur la référence comme un corrélat de la priorité de l'implicite sur l'explicite de la règle. Un problème décisif est celui de l'explicitation de la règle. C'est à partir du statut primitivement implicite de la règle qu'on peut envisager d'en expliquer l'explicitation, tandis qu'on ne peut expliquer l'implicite à partir de l'explicite, contrairement à ce que supposent les conceptions que Brandom nomme « régulistes ». L'implicite ne peut lui-même se comprendre qu'à partir des usages, conformément à la proposition de Wittgenstein « la signification, c'est l'usage ». Les positions de Brandom peuvent être mises au compte d'une liquidation de l'empirisme, avec lequel le pragmatisme a parfois entretenu des relations ambiguës, et avec lequel on tend parfois à le confondre.

Robert Brandom a poursuivi sa réflexion sur le pragmatisme dans Perspectives on Pragmatism (2011). Il a également rassemblé des études consacrées au philosophe Richard Rorty dans Rorty and his Critics (2000).

—  Jean-Pierre COMETTI

Écrit par :

Classification


Autres références

«  BRANDOM ROBERT (1950- )  » est également traité dans :

LANGAGE PHILOSOPHIES DU

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre COMETTI, 
  • Paul RICŒUR
  •  • 23 532 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Vers une « philosophie de l'esprit » »  : […] Dans les années 1990, au sein de la philosophie analytique, le paradigme dominant a ainsi été diversement abandonné, et le « tournant linguistique » a débouché sur un « tournant cognitif ». Au prix d'un renversement qui permet de se demander, comme l'a suggéré Pascal Engel, si la « philosophie de l'esprit » n'est pas un autre nom pour la « philosophie du langage » poursuivie par d'autres moyens, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philosophies-du-langage/#i_42607

Pour citer l’article

Jean-Pierre COMETTI, « BRANDOM ROBERT (1950- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-brandom/