PYONGYANG

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Capitale de la République populaire démocratique de Corée (Corée du Nord), Pyongyang s'étend sur une vaste aire administrative d'environ 2 000 kilomètres carrés dont la population est estimée à moins de trois millions d'habitants en 2008 pour l'ensemble des douze districts qui la composent.

Corée du Nord : carte administrative

Carte : Corée du Nord : carte administrative

Carte administrative de la Corée du Nord. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Située dans une région de plaines fertiles de la basse vallée du fleuve Taedong, Pyongyang débute sa longue histoire au milieu du ve siècle en devenant la capitale de Koguryŏ, le royaume « nordiste » de l'Antiquité coréenne. Organisée selon les canons de la planification chinoise, Pyongyang connaît une première période de rayonnement aux vie et viie siècles de notre ère : avec environ 1 million d'habitants, elle aurait été la seconde ville d'Asie après la capitale chinoise, Xi'an. Devenue « capitale de l'Ouest » (Sŏgyŏng) du royaume médiéval de Koryŏ (xe-xive s.), Pyongyang connaît ensuite une phase de relatif déclin, mais reste longtemps la deuxième ville de Corée après Séoul, avec environ 100 000 habitants à la fin du xixe siècle. La colonisation japonaise (1910-1945) marque une période de forte croissance et d'industrialisation de la ville, mais Pyongyang est ensuite très durement affectée à la libération (1945) par la partition de la péninsule en deux États (1948) qui s'affrontent au cours d'une guerre meurtrière entre 1950 et 1953. Presque rasée par les bombardements, Pyongyang est reconstruite pour être la vitrine du pouvoir nord-coréen, regorgeant de bâtiments ostentatoires à l'architecture monumentale. Une planification urbaine sur le modèle soviétique appliquée dans un contexte de contrôle étendu des populations explique que la ville n'ait pas à souffrir de la congestion urbaine. Compte tenu du trafic, les grands axes de circulation semblent même surdimensionnés.

L'inclusion de districts ruraux et de districts suburbains dans la zone métropolitaine de Pyongyang entraîne l'existence d'une fonction agricole qui s'est renforcée depuis la grande crise du milieu des années 1990 et qui traduit la précarité de la situation alimentaire, [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Médias de l’article

Corée du Nord : carte administrative

Corée du Nord : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Statue de Kim Il-sung, Pyongyang

Statue de Kim Il-sung, Pyongyang
Crédits : Tony Waitham/ robertharding/ Getty Images

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

  • : maître de conférences habilitée à diriger des recherches à l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS)

Classification

Autres références

«  PYONGYANG  » est également traité dans :

CORÉE - Géographie

  • Écrit par 
  • Valérie GELÉZEAU, 
  • Jacques PEZEU-MASSABUAU
  •  • 1 830 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Relief »  : […] La forme caractéristique de la péninsule résulte d'un jeu de fractures presque parallèles ou, au contraire, perpendiculaires à des plis très anciens dans un matériel plissé et pénéplané ; c'est ainsi que la côte orientale est rectiligne et peu indentée dans le détail, tandis que les côtes méridionale et occidentale mettent en contact avec la mer des blocs soulevés ou affaissés donnant une marquete […] Lire la suite

CORÉE - Cinéma

  • Écrit par 
  • Adrien GOMBEAUD, 
  • Charles TESSON
  •  • 3 526 mots

Dans le chapitre « Le cinéma nord-coréen, de l’expansion à l’abandon »  : […] Le cinéma nord-coréen paraît suivre le destin inverse. Dès la fin de la guerre de Corée, le nouveau régime prend en main le développement du septième art et les studios de Pyongyang sont rapidement reconstruits. Le pays produit sa première fiction en 1949 : Mon pays natal , de Kang Hong-sik. De jeunes cinéastes sont envoyés à Moscou pour y étudier dans les studios russes. Des cinéastes du bloc de […] Lire la suite

CORÉE DU NORD

  • Écrit par 
  • Valérie GELÉZEAU, 
  • Jin-Mieung LI
  • , Universalis
  •  • 8 959 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les régions de la Corée du Nord »  : […] Articulée sur les hauts plateaux de Kaema et les chaînes de Mach'ŏllyŏng, de Nangnim et de Hamgyŏng, la région centrale (qui couvre la province de Yanggang), aux faibles densités (moins de 50 hab./km 2 ), est principalement vouée à la sylviculture et aux activités minières. Cette région, difficile d'accès, et dont les populations sont terriblement affectées par la crise, s'oppose à deux régions […] Lire la suite

Les derniers événements

27 juillet 2021 Corée du Sud – Corée du Nord. Rétablissement des canaux de communication entre Séoul et Pyongyang.

Pyongyang annoncent le rétablissement de leurs canaux de communication, inactifs depuis la destruction par le régime de Kim Jong-un du bureau de liaison entre les deux Corées, en juin 2020. Ce geste ouvre la voie à une reprise du dialogue intercoréen qui avait conduit en 2018 à trois rencontres entre les dirigeants des deux pays et à un sommet entre […] Lire la suite

9-23 juin 2020 Corée du Nord – Corée du Sud. Destruction du bureau de liaison intercoréen.

Pyongyang et Washington sont au point mort, l’agence de presse officielle nord-coréenne KCNA annonce la décision prise par Kim Yo-jong, sœur et proche conseillère du président Kim Jong-un, de fermer les canaux de communication politique et militaire entre les deux Corées. Pyongyang dénonce les lâchages de ballons chargés de tracts anticommunistes effectués […] Lire la suite

31 décembre 2019 Corée du Nord. Annonce de la fin du moratoire sur les essais nucléaires et balistiques.

Pyongyang a repris ses tirs de missiles à courte et moyenne portée. En novembre, Kim Jong-un a exclu de nouvelles rencontres avec Donald Trump. […] Lire la suite

16-17 août 2019 Corée du Nord. Rupture du dialogue avec Séoul.

Pyongyang procède à de nouveaux tirs de missiles balistiques à courte portée, les sixièmes depuis juillet. Le 17, l’agence de presse officielle annonce : « Nous n’avons plus rien à discuter avec les autorités sud-coréennes et nous ne souhaitons plus les rencontrer. » Pyongyang dénonce la poursuite des manœuvres militaires américano–sud-coréennes, malgré […] Lire la suite

24-25 juillet 2019 Corée du Nord. Tirs de missiles.

Pyongyang procède au tir de deux missiles de courte portée, le premier depuis la rencontre entre les présidents Kim Jong-un et Donald Trump à Panmunjom en juin. Le 25, Kim Jong-un déclare que ces tirs constituent un « avertissement solennel aux militaires bellicistes sud-coréens » qui doivent participer à des manœuvres militaires annuelles avec les […] Lire la suite

Pour citer l’article

Valérie GELÉZEAU, « PYONGYANG », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/pyongyang/