PSYCHOLOGIE EN MILIEU CARCÉRAL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le rôle de la justice ne s’arrête pas à la fin du procès  : une fois le jugement prononcé, elle doit veiller à son exécution, tant pour la victime que pour l’auteur de l’infraction. Si celui-ci est condamné à une peine de prison ferme, il sera écroué dans un établissement pénitentiaire. La double mission de l’administration pénitentiaire, qui consiste à la fois à participer au maintien de la sécurité publique et à favoriser la réinsertion sociale des personnes qui ont enfreint la loi, nécessite le recours à de nombreux professionnels, dont les psychologues.

Les psychologues travaillant en milieu carcéral relèvent de différentes spécialités (psychologie clinique et pathologique, psychologie sociale, psychologie de l’éducation…) et ils interviennent non seulement auprès des personnes incarcérées mais aussi auprès des personnels pénitentiaires.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Nathalie PRZYGODZKI-LIONET, « PSYCHOLOGIE EN MILIEU CARCÉRAL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-en-milieu-carceral/