PROTÉINES G

COMMUNICATION CELLULAIRE

  • Écrit par 
  • Yves COMBARNOUS
  •  • 6 579 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Récepteurs membranaires et leurs voies de signalisation »  : […] Il existe des récepteurs membranaires tant chez les végétaux que chez les animaux. Ils sont spécifiques de nombreux ligands solubles (hormones, facteurs de croissance, neuromédiateurs, phéromones, etc.) ou de ligands insolubles (protéines membranaires de cellules voisines). Ils présentent des structures variées avec un seul ou de nombreux repliements transmembranaires hydrophobes de leur chaîne d’ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communication-cellulaire/#i_96142

GILMAN ALFRED (1941-2015)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 498 mots

Pharmacologiste américain, Alfred Gilman a reçu le prix Nobel de physiologie ou médecine en 1994, avec le biochimiste américain Martin Rodbell, pour leurs recherches indépendantes qui ont conduit à l’élucidation de la cascade de réactions par lesquelles les cellules répondent aux signaux qui leur arrivent de l’extérieur, tels ceux d'une hormone ou d'un neurotransmetteur. La contribution d’Alfred […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfred-gilman/#i_96142

MYOCARDE ou MUSCLE CARDIAQUE

  • Écrit par 
  • Édouard CORABOEUF, 
  • Didier GARNIER, 
  • Bernard SWYNGHEDAUW
  •  • 6 192 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Membranes »  : […] La membrane externe de la cellule musculaire cardiaque est le siège d'un riche équipement en récepteurs, ou en molécules analogues à des récepteurs. On citera notamment la (Na + , K + )-ATPase, enzyme spécifiquement inhibée par la digitaline ; cette drogue augmente la contractilité. Cette enzyme rétablit le gradient sodique normal dans la cellule myocardique enrichie en Na + au début du potentie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/myocarde/#i_96142

NERVEUX (SYSTÈME) - Neurobiologie

  • Écrit par 
  • Jean-Marc GOAILLARD, 
  • Michel HAMON, 
  • André NIEOULLON, 
  • Henri SCHMITT
  •  • 13 735 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les récepteurs postsynaptiques »  : […] L' utilisation de techniques biochimiques, pharmacologiques et neuroanatomiques très fines a permis de préciser la nature et la localisation des récepteurs aux neuromédiateurs qui font aujourd'hui l'objet d'études considérables au niveau de la biologie moléculaire. Les résultats montrent une pluralité de sites d'action membranaires pour un seul neuromédiateur. Ces sites de reconnaissance membranai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nerveux-systeme-neurobiologie/#i_96142

PRIX NOBEL DE CHIMIE 2012

  • Écrit par 
  • Gilles SAUCLIÈRES
  •  • 447 mots
  •  • 1 média

Le prix Nobel de Chimie 2012 a été attribué à deux chercheurs américains, Robert J. Lefkowitz (né en 1943), de l'université Duke (Caroline du Nord), et Brian Kobilka (né en 1955), de l'université Stanford (Californie) , pour leurs travaux sur la manière dont les cellules « comprennent » leur environnement. Une famille de récepteurs membranaires possèdent sur leur partie externe un site qui rec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prix-nobel-de-chimie-2012/#i_96142

RODBELL MARTIN (1925-1998)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 427 mots

Biochimiste américain, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 1994, pour avoir découvert, dans les années 1960, l'existence de transducteurs naturels des signaux appelés protéines G, qui aident les cellules de l'organisme à communiquer les unes avec les autres. Il a partagé son prix Nobel avec le pharmacologue américain Alfred Gilman, qui confirma plus tard l'hypothèse de Martin Rodbell en isol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/martin-rodbell/#i_96142

SIGNALISATION, biologie

  • Écrit par 
  • Claude KORDON
  •  • 1 900 mots

Dans le chapitre «  Signalisation intercellulaire »  : […] Les familles de signaux ou ligands ne diffèrent souvent que par d'infimes substitutions moléculaires (fig. 1). L'addition d'un radical hydoxyle (-OH) ou méthyle (-CH3) suffit à différencier l'action des médiateurs monoaminergiques que sont la dopamine, la noradrénaline et l'adrénaline. Dans la famille des morphinomimétiques (courtes séquences d'acides aminés appelées peptides et agissant de faço […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/signalisation-biologie/#i_96142

VISION - Photoréception rétinienne

  • Écrit par 
  • Yves GALIFRET
  •  • 5 924 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Les mécanismes moléculaires de la transduction »  : […] L' hyperpolarisation provoquée par la lumière résulte donc d'une diminution du courant entrant dans le segment externe. Mais comment relier cette diminution de conductance de la membrane plasmique à la photo-isomérisation du rétinal de la rhodopsine ? La réponse fait intervenir un certain nombre de molécules dont les deux principales sont un nucléotide cyclique, le guanosyl monophosphate cyclique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vision-photoreception-retinienne/#i_96142


Affichage 

Protéines produits de gènes proto-oncogènes

tableau

Exemples de protéines produits de gènes proto-oncogènes 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Protéines produits de gènes proto-oncogènes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau