PRIX ABEL 2020

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le prix Abel 2020 a été attribué conjointement à Hillel Furstenberg et Gregory Margulis « pour l'utilisation visionnaire de méthodes issues de la théorie des probabilités et de celles des systèmes dynamiques en théorie des groupes, théorie des nombres et combinatoire ».

Hillel Furstenberg

Photographie : Hillel Furstenberg

Photographie

Mathématicien récipiendaire du prix Abel 2020, Hillel Furstenberg est né à Berlin en 1935. Il fuit l'Allemagne nazie avec sa famille pour les États-Unis. Il vit à New York jusqu'en 1965 puis poursuit sa carrière en Israël à l'université hébraïque de Jérusalem. 

Crédits : Yosef Adest/ Hebrew University of Jerusalem

Afficher

Gregory Margulis

Photographie : Gregory Margulis

Photographie

Mathématicien, récipiendaire du prix Abel 2020, Gregory Margulis est né à Moscou en 1946. Il y étudie et passe sa thèse, mais sa carrière est retardée du fait de l'antisémitisme. Il est lauréat de la médaille Fields en 1978. Il s'installe à Yale en 1991. 

Crédits : Dan Renzetti

Afficher

Hillel Furstenberg est né en 1935 en Allemagne dans une famille juive, qui fuit le régime nazi pour les États-Unis en 1939. En 1958, il soutint sa thèse de mathématiques avec succès, sous la direction de Salomon Bochner à l'université de Princeton. Il fut ensuite professeur à l'université du Minnesota avant de partir s'installer en 1965 en Israël, où il exerça à l'université hébraïque de Jérusalem. Il prit sa retraite en 2003 mais continue d'être actif au plan scientifique. Sa carrière fut déjà couronnée par le prix Wolf de mathématiques en 2007.

Gregory Margulis est né en 1946 à Moscou. Étudiant en thèse de Yakov Sinaï, il obtint son doctorat en mathématiques de l'université d’État de Moscou en 1970. Le début de sa carrière fut marqué par des difficultés pour obtenir un poste universitaire du fait de son origine juive. Il réussit néanmoins à exercer une activité de recherche mathématique au sein d'un institut moscovite de télécommunications. En 1978, il reçut la médaille Fields. En 1991, il quitta la Russie pour les États-Unis, où il devint professeur à l'université de Yale. Ses travaux furent également récompensés par le prix Wolf en 2005.

Les idées nouvelles introduites par ces deux auteurs ont eu une influence certaine sur des domaines plus appliqués, mais leurs contributions relèvent principalement des mathématiques fondamentales. Comme le mentionne le communiqué de l'Académie norvégienne des sciences et des lettres, leur trait commun réside dans l'application à des questions fondamentales d'idées issues de champs des mathématiques proches des sciences expérimentales comme la théorie des systèmes dynamiques et celle des probabilités.

En théorie des systèmes dynamiques, [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Médias de l’article

Hillel Furstenberg

Hillel Furstenberg
Crédits : Yosef Adest/ Hebrew University of Jerusalem

photographie

Gregory Margulis

Gregory Margulis
Crédits : Dan Renzetti

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean-François QUINT, « PRIX ABEL 2020 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/prix-abel-2020/