PRIMULALES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Aperçu systématique

Parmi les Primulales, on distingue les Théophrastacées et les Myrsinacées, qui groupent des arbustes ou des arbres, et les Primulacées qui sont des plantes herbacées annuelles ou vivaces, rarement des sous-arbustes.

Théophrastacées et Myrsinacées

Il existe quelque 110 espèces de Théophrastacées, groupées en 4 genres. On les trouve aux îles Hawaii et en Amérique tropicale, depuis la Floride et les Antilles jusque dans le nord du Paraguay. Ces arbres ou arbustes ont des fleurs bisexuées ou unisexuées (diécie), cinq staminodes alternant avec leurs cinq étamines, et de grandes graines colorées du jaune à l'orangé. Jacquinia, le genre le plus important, compte 60 espèces. On cultive en serre Jacquinia aurantiaca et Theophrasta jussieui.

Les Myrsinacées diffèrent des Théophrastacées par l'existence de canaux résinifères schizogènes, par l'absence de staminodes et par leurs petites graines brunes ou noires. On en connaît un millier d'espèces, groupées en 33 genres, qui habitent les zones tropicales et subtropicales de l'Ancien et du Nouveau Monde, vers le nord jusqu'au Japon, au Mexique et en Floride, vers le sud jusqu'en Afrique du Sud et en Nouvelle-Zélande.

Le genre Ardisia, le plus important, groupe 250 espèces, dont plusieurs sont souvent cultivées en serre. On peut citer aussi les genres Rapanea (140 espèces) et Maesa (100 espèces). Les fruits de Myrsine africana sont employés comme vermifuge.

Primulacées

Les Primulacées ne comptent que 28 genres et 800 espèces. Cette famille presque cosmopolite est beaucoup mieux connue que celle des Myrsinacées et a été divisée en 5 tribus. On connaît des Primulacées fossiles dès l'Éocène. Les feuilles sont alternes, opposées ou verticillées, ou toutes en rosette basilaire, simples, généralement entières, mais profondément divisées chez les Hottonia. Les fleurs sont solitaires axillaires comme chez le mouron rouge ou groupées en inflorescences qui peuvent être très variées, mais toujours du type racémeux (indéfini) : telles sont les inflorescences des diverses espèces de primevères.

Les Primulacées sont pour la plupar [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Médias de l’article

Mouron rouge : fleur et fruit

Mouron rouge : fleur et fruit
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Primevère : fleurs

Primevère : fleurs
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

  • : docteur ès sciences, chef de département au Jardin botanique national de Belgique

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

André LAWALRÉE, « PRIMULALES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 31 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/primulales/