PRIMULALES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Mouron rouge : fleur et fruit

Mouron rouge : fleur et fruit
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Primevère : fleurs

Primevère : fleurs
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin


L'ordre des Primulales groupe trois familles de plantes dicotylédones, les Théophrastacées, les Myrsinacées, plantes ligneuses des régions tropicales et subtropicales, et les Primulacées, plantes herbacées répandues surtout dans l'hémisphère Nord. L'ordre est caractérisé par les fleurs à corolle gamopétale (sauf exceptions), les étamines généralement en même nombre que les pétales et superposées à ceux-ci, et les ovaires uniloculaires à placenta basilaire ou central. Ces plantes n'ont pas d'importance économique, mais plusieurs, des Primulacées pour la plupart, sont cultivées pour leur beauté : les plus connues sont les primevères, les cyclamens et les lysimaques.

Type étudié : le mouron rouge

Le mouron rouge (Anagallis arvensis) est une mauvaise herbe annuelle d'origine méditerranéenne, commune dans les terrains cultivés de presque toute l'Europe, répandue aussi dans une grande partie de l'Asie et çà et là en Afrique, en Amérique et en Australie. Elle peut atteindre trente centimètres de haut et est densément couverte dans son jeune âge de courts poils capités. Les tiges sont quadrangulaires, les feuilles opposées, sessiles, ovales, entières.

Les fleurs sont solitaires à l'aisselle des feuilles. Leur calice est formé de cinq sépales étroits ; la corolle rouge, gamopétale et à symétrie rayonnante, porte à la base cinq étamines, chacune s'insérant sur une ligne correspondant à l'axe médian d'un des lobes de la corolle. L'ovaire supère, sphérique, porte un style filiforme au stigmate obtus, et comporte une loge unique presque entièrement remplie par un placenta central sphérique portant de nombreux ovules semi-anatropes.

Mouron rouge : fleur et fruit

Mouron rouge : fleur et fruit

Dessin

Structure de la fleur et du fruit d'Anagallis arvensis, le mouron rouge 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Le fruit est une capsule sphérique de quatre à cinq millimètres de diamètre, terminée par un style persistant. À maturité, cette capsule se fend transversalement selon son équateur (pyxide), et la partie supérieure tombe, libérant de nombreuses graines ; chacune contient un petit embryon dicotylé et un albumen abondant.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

  • : docteur ès sciences, chef de département au Jardin botanique national de Belgique

Classification

Voir aussi

CYCLAMEN    LYSIMAQUES    MOURON ROUGE    MYRSINACÉES    PRIMULACÉES    THÉOPHRASTACÉES

Pour citer l’article

André LAWALRÉE, « PRIMULALES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/primulales/