PRÉVENTION DU PALUDISME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Nécessité d’une approche multipolaire d’un écosystème pathogène 

Il semble ainsi illusoire de s’appuyer sur une approche unique pour venir à bout d’une maladie liée à un écosystème complexe, à moins bien entendu de le détruire entièrement. L’approche vaccinale – celle qui a permis l’éradication presque totale de la fièvre jaune, autre maladie d’écosystème – n’est pas actuellement disponible. Une approche combinée empruntant à toutes les connaissances sur la biologie du Plasmodium et de son vecteur peut cependant faire reculer la maladie. C’est ainsi qu’entre les deux guerres le seul succès notable dans la lutte contre le paludisme a été l’éradication de la maladie dans la Palestine sous mandat britannique, en moins de cinq ans, entre 1922 et 1926. On procéda d’abord à une description scientifique de chaque zone impaludée : faune, flore, salinité, type de vecteurs et leur biologie, types de Plasmodium, habitat humain, mortalité et morbidité, etc. Sur chaque zone étudiée, on utilisa simultanément les moyens jugés alors les plus appropriés : drainage, pompage des canaux, insecticides, désherbage des rives, quinine et destruction des foyers locaux de ponte des anophèles, en particulier autour de l’habitat. En 1926, le paludisme avait ainsi pratiquement disparu de Palestine. Il en a été de même dans des îles de Dalmatie et dans quelques régions italiennes. Mais ces résultats ont été obtenus grâce à des investissements considérables, et surtout une volonté politique forte appliquée sur le terrain.

Peut-on obtenir des résultats par des moyens plus simples ? On sait que des actions de moindre envergure que les précédentes, mais chacune partiellement efficaces, peuvent donner d’excellents résultats lorsqu’elles sont associées. C’était déjà le cas dans le rapport de Nicolaas Swellengrebel en Indonésie en 1910, dont il propose de nouveau les conclusions à la Société des Nations en 1925. Ces gestes sont simples : éliminer les lieux de ponte des anophèles en supprimant l’eau stagnante autour des abreuvoirs et des puits, vider les réci [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages

Médias de l’article

Méthodes de prévention du paludisme

Méthodes de prévention du paludisme
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Une ferme dans les marais pontins  (Italie, au sud de Rome)

Une ferme dans les marais pontins  (Italie, au sud de Rome)
Crédits : E. Brumpt

photographie

Gambusia affinis, poisson larvivore

Gambusia affinis, poisson larvivore
Crédits : topimages/ shutterstock

photographie

Enfant protégé par une moustiquaire imprégnée d’insecticide

Enfant protégé par une moustiquaire imprégnée d’insecticide
Crédits : Stephen Morrison/ EPA

photographie

Afficher les 4 médias de l'article


Écrit par :

  • : chercheur en histoire des sciences, université Paris-VII-Denis-Diderot, ancien chef de service à l'Institut Pasteur

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Gabriel GACHELIN, « PRÉVENTION DU PALUDISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 30 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/prevention-du-paludisme/