PRÉHISTOIRECannibalisme

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les fondements du phénomène

Contrairement à l'inceste dont la prohibition est universelle, le cannibalisme est attesté à toutes les époques et sous toutes les latitudes et, là où il existe, il apparaît comme une institution sociale recommandée à laquelle tous les membres du groupe doivent participer. L.-V. Thomas a montré que le cannibalisme, quelle que soit sa forme, doit s'accompagner d'un rituel déculpabilisant.

Si l'on fait abstraction du cannibalisme de subsistance qui s'inscrit dans une démarche opportuniste sans signification sociale ou culturelle, et qui apparaît comme une réponse ponctuelle à une période de crise alimentaire grave, on considère que ce comportement répond à deux motivations essentielles : l'endo- et l'exo-cannibalisme qui semblent incompatibles entre elles au sein d'une même société.

L'endo-cannibalisme se pratique à l'intérieur d'un même groupe familial ou tribal. Il apparaît comme un substitut à la décomposition et, en outre, il permet aux morts de continuer à vivre symboliquement dans le corps de leurs proches. Il permet de transcender la mort en resserrant les liens entre les sujets d'un groupe affaibli par la perte de l'un de ses membres. La mort est ainsi refusée et l'ingestion inscrit le mort dans la longue chaîne de la vie, puisqu'il survit ainsi à l'intérieur de son groupe ou de son lignage.

L'exo-cannibalisme s'inscrit dans une démarche guerrière : les victimes appartiennent à un groupe extérieur. On consomme le corps de l'adversaire non pas tant pour se nourrir d'une partie de sa chair mais pour s'approprier les qualités qu'on lui reconnaît, de façon à renforcer le groupe. Les modalités de l'exo-cannibalisme sont très variables.

Dans les groupes pratiquant l'endo-cannibalisme, les ossements qui ont été décarnisés sont manipulés avec respect et font l'objet d'obsèques postérieures, voire d'un culte des reliques. Dans le cas de l'exo-cannibalisme, les ossements restants sont laissés à l'abandon.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Alban DEFLEUR, « PRÉHISTOIRE - Cannibalisme », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/prehistoire-cannibalisme/