PRÉHISTOIRECannibalisme

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un site majeur

Depuis 1991, de nombreux restes humains ont été mis au jour dans les niveaux moustériens de la Baume Moula-Guercy, sur la commune de Soyons en Ardèche. La séquence stratigraphique riche de 20 couches, exclusivement attribuée au Paléolithique moyen, est actuellement observable sur plus de 7 mètres de hauteur, sans que le substratum ait été atteint.

Les études réalisées permettent de subdiviser cette séquence en trois phases climatiques majeures mises en correspondance avec les stades 4 et 6 de la chronologie isotopique marine. La formation intermédiaire, épaisse de plus de 1 mètre, livre une succession de cinq couches archéologiques attribuée au stade 5 (entre 80 000 et 120 000 ans). Les restes animaux (grande faune et rongeurs) indiquent un climat tempéré, alors que la biométrie de certaines des espèces rencontrées permet de placer cette formation à la charnière entre le Pléistocène moyen et supérieur (vers 120 000). C'est dans le niveau d'habitat de la couche XV (daté d'environ 100 000 ans) que fut mise au jour une importante série contenant près de 100 restes humains dispersés dans la couche (fragments crâniens, mandibule, dents, éléments post-crâniens), correspondant à au moins 6 individus (2 adultes, 2 adolescents et 2 enfants âgés de six à sept ans). Cette couche qui n'a pas connu de perturbation depuis sa mise en place présente donc des conditions de conservation idéales.

Afin de démontrer l'identité de traitement entre l'homme et l'animal, nous avons réalisé une étude taphonomique comparative entre le cerf, qui est l'espèce animale la mieux représentée avec 5 individus, et l'homme.

Nous remarquons que tous les éléments appartenant aux crânes, aux mandibules et aux os longs des membres des deux espèces se présentent sous forme de fragments. La plus forte proportion d'éléments crâniens chez l'homme peut s'expliquer par le fait que la fracturation du crâne humain fournit un plus grand nombre de fragments que pour le cerf, mais peut-être aussi parce que tous les crâne [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages




Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Alban DEFLEUR, « PRÉHISTOIRE - Cannibalisme », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/prehistoire-cannibalisme/