PLIC PLOC (Cirque Plume)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Au début des années 1980, une bande de rêveurs impénitents se lançait dans l'aventure du « nouveau cirque » et fondait le Cirque Plume. Depuis lors, sans animaux ni paillettes, la troupe n'a cessé de courir les routes, rassemblant autour d'elle un public toujours plus nombreux. Leur premier spectacle, en 1984, s'intitulait Amour, jonglage et falbalas. Suivirent Le Jongleur de l'arc-en-ciel (1987), Le Spectacle de cirque et de merveilles (1988), No Anima Mas Anima (1990), Toiles (1994), L'harmonie est-elle municipale ? (1996), Mélanges (1999), Récréations (2002). En 2005, ils créent Plic Ploc. C'est la plus aboutie.

Pas d'histoire a priori, pas de héros comme l'ange S.D.F. descendu du ciel de Mélanges, mais un thème inattendu : l'eau qui fuit et se répand. C'est elle qui, en s'échappant goutte à goutte ou en trombes des cintres, donne ses couleurs au spectacle, lui impose sa fluidité, règle – ou dérègle – son atmosphère, métamorphosant le plateau en patinoire ou en plage de vacances pour Monsieur Hulot. C'est elle qui dicte la succession des numéros, quand les tuyaux d'arrosage se changent en cordes – prétexte à des performances aériennes –, tandis que des jets d'eau, surgis du sol, donnent lieu à des ballets de balles dansant à leur sommet. En bottes, en chemise, en ciré, ou bien affublés d'invraisemblables costumes, jongleurs, clowns, trapézistes accumulent les prouesses : sauts périlleux avec ou sans bascule, ébats amoureux sur cadre coréen, exercice de contorsion à couper le souffle quand une acrobate se plie en deux ou glisse, suspendue dans les airs, d'un anneau à l'autre, épousant de son corps chaque courbe des cercles de métal.

La pluie fait des claquettes sous le chapiteau, et les gouttes qui chutent dans les bassines et les casseroles composent un concert incongru. Les visions et les séquences se succèdent : champ de métronomes qui se couvre de blés et de coquelicots ; troupeau multicolore de parapluies qui se révoltent contre leur dompteur, l'engloutissent, le recrachent, dépouillé de tout habit ; bâche translucide su [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : journaliste, responsable de la rubrique théâtrale à La Croix

Classification

Pour citer l’article

Didier MÉREUZE, « PLIC PLOC (Cirque Plume) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/plic-ploc/