NKURUNZIZA PIERRE (1964-2020)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pierre Nkurunziza, homme politique, président de la République du Burundi de 2005 à 2020, est né à Ngozi, dans le nord du pays, le 18 décembre 1964. Comme ses prédécesseurs depuis l’indépendance, son régime a pratiqué la personnalisation du pouvoir, l’autoritarisme, l’usage de la violence et la corruption, bien qu’à la différence des précédents il fût mis en place par le premier rebelle parvenu au pouvoir, de quoi susciter alors des espérances au sein de la population.

En effet, dans le contexte du clivage hutu-tutsi qui fut à l’origine de crises successives (1972, 1993) puis de la guerre civile (1993-2004), de nature génocidaire, la reconnaissance politique de Nkurunziza intervient après les accords de Pretoria (2003), qui incluent la rébellion dans le partage du pouvoir. La victoire électorale de son parti, le Conseil national pour la défense de la démocratie-Forces pour la défense de la démocratie (CNDD-FDD) et son arrivée au pouvoir en 2005 permettent d’envisager un rééquilibrage politico-ethnique dans la région. Cette sortie de conflit s’impose après plus de dix ans de guerre civile, alors que l’ascension politique de Nkurunziza résonne d’une histoire mythique, celle des antirois venus du Nord ou celle des guerriers sortis des maquis de la « renaissance africaine », voire d’une lecture rédemptrice. Pierre Nkurunziza, originaire du nord du pays, qui a suivi des études à Gitega, une ville centrale dont il fera en 2018 la nouvelle capitale du Burundi, est un born again, marié à Denise Bucumi, elle-même pasteur.

Ce changement politique, qui correspond aussi à un renouvellement de génération, se traduit dans une ouverture, un programme de reconstruction que la communauté internationale et les partenaires régionaux soutiennent. Le premier mandat de Pierre Nkurunziza (2005-2010) donne des gages de stabilité sinon de bonne gouvernance : poursuite des négociations avec les Forces nationales de libération (FNL), dernière des rébellions hutu ; intégrat [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : professeur émérite d'histoire, université de Pau et des pays de l'Adour

Classification

Autres références

«  NKURUNZIZA PIERRE (1964-2020)  » est également traité dans :

BURUNDI

  • Écrit par 
  • Christian THIBON
  •  • 8 326 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les défis de la réconciliation politique : entre espoirs et dérives autoritaires »  : […] Les élections de 2005 ouvrent une période politique originale et historique vers une sortie de guerre consensuelle. Celle-ci repose sur trois aspects fondamentaux. Tout d’abord, un régime politique inclusif est mis en place avec l’adoption, en février 2005, d’une Constitution consociative (pour gouverner par consensus tout en respectant les droits des minorités) et une nouvelle gouvernance pour un […] Lire la suite

Les derniers événements

20 mai - 12 juin 2020 Burundi. Élection d'Évariste Ndayishimiye à la présidence.

Pierre Nkurunziza qui ne se représente pas, remporte l’élection présidentielle avec 71,5 p. 100 des suffrages. Son principal adversaire Agathon Rwasa, candidat du Conseil national pour la liberté (CNL), obtient 25,2 p. 100 des voix. Le taux de participation est de 87,7 p. 100. Lors des élections législatives qui se déroulent le même jour, le CNDD-FDD […] Lire la suite

17 mai - 7 juin 2018 Burundi. Référendum constitutionnel.

Pierre Nkurunziza, et qui l’autorise potentiellement à briguer encore deux mandats de sept ans à compter de 2020. Le « non » recueille 19,3 p. 100 des voix. Le taux de participation est de 96,4 p. 100. Pierre Nkurunziza, que son parti a érigé au rang de « guide suprême éternel » en mars, avait obtenu un troisième mandat en juillet 2015 en violation […] Lire la suite

25-27 octobre 2017 Burundi. Retrait de la Cour pénale internationale.

Pierre Nkurunziza de briguer un troisième mandat. Le 27, le Burundi est le premier pays à quitter l’institution, en application de la loi votée en ce sens en octobre 2016. La CPI indique que cette décision n’affecte pas son action dans le pays. […] Lire la suite

18-25 octobre 2016 Afrique. Annonce du retrait de pays africains de la Cour pénale internationale.

Pierre Nkurunziza promulgue une loi qui dénonce le statut de Rome fondant la Cour pénale internationale (CPI) de La Haye, entré en vigueur en juillet 2002. Le pays est sous le coup d’un examen préliminaire ouvert en avril par la CPI au sujet de la répression, en 2015, du mouvement d’opposition à la décision du président Nkurunziza de briguer un troisième […] Lire la suite

11-28 décembre 2015 Burundi. Attaques de l’opposition armée.

Pierre Nkurunziza attaquent trois objectifs militaires à Bujumbura, la capitale. L’échec de l’opération est suivi par une violente répression qui se solde par des dizaines de morts et des centaines d’arrestations. La décision du président Nkurunziza de briguer un troisième mandat, puis sa réélection en juillet avaient donné lieu à des manifestations […] Lire la suite

Pour citer l’article

Christian THIBON, « NKURUNZIZA PIERRE - (1964-2020) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 octobre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-nkurunziza/