MONDY PIERRE (1925-2012)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Pierre Mondy, de son vrai nom Pierre Cucq, est né le 10 février 1925 à Neuilly-sur-Seine. Après s'être inscrit au cours Simon en 1946, il commence (avec un petit rôle dans Rendez-vous de juillet, de Jacques Becker) une carrière prolifique tournée aussi bien vers le théâtre et le cinéma que, par la suite, vers la télévision. Au cinéma, on le voit surtout dans des comédies bien françaises (Mais où est donc passée la septième compagnie ?, 1973 ; Le Téléphone rose, 1975), une place à part devant être faite à son interprétation de Napoléon dans Austerlitz, d'Abel Gance (1960). Mais c'est au théâtre qu'il donne pleinement sa mesure : comme acteur (Pauvre Bitos ou Le Dîner de têtes de Jean Anouilh, 1956 ; La Dame de chez Maxim de Georges Feydeau, 1965 ; Le Tout pour le tout de Françoise Dorin, 1978), mais aussi comme metteur en scène, avec quelques-uns des plus grands succès du théâtre de boulevard (La Cage aux folles de Jean Poiret, 1973 ; Potiche de Pierre Barillet et Jean-Pierre Grédy, 1980 ; Le Dîner de cons de Francis Weber, 1994). Pierre Mondy a également monté des pièces de Sacha Guitry. Enfin, parmi de nombreux autres rôles, il incarne à partir de 1992 le juge Cordier à la télévision dans la série Les Cordier, juge et flic. Il meurt à Paris le 15 septembre 2012.

—  Universalis

Classification

Pour citer l’article

« MONDY PIERRE - (1925-2012) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mai 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-mondy/