MARCHAND PIERRE (1939-2002)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né le 17 novembre 1939 à Bouin en Vendée, Pierre Marchand a commencé à travailler très jeune, d'abord en se louant comme ouvrier agricole avec son père, puis comme mousse sur les chantiers navals de Nantes. Dès le collège, il se passionne pour les premiers livres de poche. Monté à Paris, il est apprenti typographe à l'imprimerie Blanchard, puis part en 1959 en Algérie, pour vingt-sept mois. En 1962, il est vendeur d'aspirateurs avant d'entrer comme magasinier chez Fleurus. Il appartient au comité de direction quand il quitte la maison d'édition en 1971. Avec Jean-Olivier Héron, il fonde alors le journal Voiles et voiliers et une société, Edicope, qui fait faillite. Appelé par Christian Gallimard, il entre en 1972 chez Gallimard où il restera vingt-sept ans et se liera d'amitié avec le graphiste allemand Raymond Stoffel, avec lequel il créera ses plus beaux livres.

En 1972, les quatre premiers titres de la collection de classiques 1 000 Soleils inaugurent Gallimard Jeunesse. Suivront, en 1974, Kinkajou, des manuels de bricolage pour apprendre à fabriquer un cerf-volant ou construire une cabane dans les bois ; les premiers albums, en 1975, avec des grands noms français et étrangers de l'illustration, comme Henri Galeron (qui dessine la panthère-logo de Gallimard Jeunesse), Claude Lapointe, Jacqueline Duhême, Étienne Delessert, Quentin Blake. Et surtout, en 1977, la première collection de poche pour les 10-16 ans, Folio Junior, dont plusieurs dizaines de millions de volumes ont été vendus. Elle se déclinera ensuite par tranches d'âge : Folio Benjamin (1980), Folio Cadet (1983), Folio Junior édition spéciale (1987), et, en 1984, Un livre dont vous êtes le héros, une série où l'enfant choisit à chaque fois sa version de l'histoire, et qui rencontre un succès phénoménal.

En 1983 naît le pôle documentaire de Gallimard Jeunesse avec les Découvertes Cadet, puis les Découvertes Benjamin. Mais c'est en 1986, avec Découvertes Gallimard, que s'exprime toute l'inventivité de Pierre Marchand. Cet autodid [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Claude COMBET, « MARCHAND PIERRE - (1939-2002) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-marchand/