FLOURENS PIERRE (1794-1867)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Physiologiste français dont le nom reste attaché à une série d'expériences importantes et précises. Docteur en médecine de la faculté de Montpellier à dix-neuf ans, Flourens vient à Paris travailler avec Cuvier, qui présente en 1822 à l'Académie des sciences les travaux fondamentaux de Flourens sur les fonctions des nerfs : Recherches expérimentales sur les propriétés et les fonctions du système nerveux chez les vertébrés ; ces travaux seront complétés par les Expériences sur le système nerveux (1825) dans lesquels il expose la théorie de la coordination qui influera sur la physiologie nerveuse. Il découvre d'une part que les lésions des canaux semi-circulaires de l'oreille interne provoquent des troubles de l'équilibre, d'autre part que les hémisphères cérébraux règlent le sens de la perception. En 1837, il démontre, avec Legallois, le rôle du « nœud vital » du bulbe, centre de la respiration. Au lendemain de l'invention de l'anesthésie par H. Wells, il vérifie l'action du chloroforme sur l'animal. Ses Recherches sur le développement des os et des dents (1842) précisent le rôle du périoste dans la croissance des os. Ses travaux sur les fonctions du cervelet en font un adversaire de Gall (Examen de la phrénologie, 1842). Opposé à la théorie de Darwin, il ne considère pas la sélection naturelle comme une donnée positive relevant de l'expérience, et il publie en 1861 L'Ontologie naturelle. En 1864 paraît son Cours de physiologie comparée. Professeur d'anatomie comparée au Muséum d'histoire naturelle, il succède à Cuvier dans la chaire d'histoire naturelle du Collège de France (1832) et devient secrétaire perpétuel de l'Académie des sciences, à la demande de Cuvier mourant. Il rédige de nombreuses biographies de savants, et il fonde avec Arago les Comptes rendus de l'Académie des sciences. Il se présente à l'Académie française en même temps que Victor Hugo ; il y est élu en 1840.

—  Jean BANCAL

Écrit par :

  • : docteur ès lettres, ès sciences économiques, docteur en droit, professeur à l'université de Paris-III-Sorbonne, directeur du Centre d'études et de recherches pour le développement intégré

Classification

Pour citer l’article

Jean BANCAL, « FLOURENS PIERRE - (1794-1867) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 octobre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-flourens/