BETTENCOURT PIERRE (1917-2006)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Né en 1917 à Saint-Maurice-d'Ételan (Seine-Maritime), Pierre Bettencourt avait su conserver pendant quatre-vingt-neuf ans une vive curiosité dont il concevait mal qu'elle pût être restreinte par tel ou tel choix d'application ou vocation spéciale. Entre le dessin, la poésie, l'imprimerie, la théologie, la bicyclette, la peinture, l'entomologie ou la correspondance, il n'avait pas trouvé de raison de choisir. Il avait en 1991 et 1997 placé sa biographie sous le signe de Vauvenargues, dans le catalogue rétrospectif du Centre d'art contemporain de Tanlay comme dans le volume Les Désordres de la mémoire, qui lui fut consacré lors d'une exposition à la bibliothèque municipale de Rouen : « C'est faute de pénétration que nous concilions si peu de choses. »

Ainsi le poète et fabuliste partage-t-il, chez ce singulier « poireur » de lépidoptères (il faut lire Poirer le papillon [1987], sa correspondance hilarante avec Jean Dubuffet, pour en prendre la mesure), un espace proprement encyclopédique de curiosité avec le peintre et plasticien des « hauts-reliefs » et l'imprimeur éditeur admiré des bibliophiles, qui publie, sur ses presses de Saint-Maurice-d'Ételan à tirage restreint, les « jours de grand vent », Henri Michaux (Quatre Cents Hommes en croix, 1956 ; Tu vas être père..., 1943), Jean Paulhan (Les Gardiens, 1951 ; Lettre au médecin, 1950), Francis Ponge (Des cristaux naturels, 1950 ; Le Galet, 1957) ou Jan Dubufe (Plu kifekler moinkon nivoua..., 1950). Entre 1940 et 1961, soixante-cinq livres exactement ont ainsi paru, tous fort recherchés aujourd'hui.

L'auteur des Fables fraîches pour lire à jeun (1943, réédité plusieurs fois chez Lettres vives où ont reparu la plupart des textes ultérieurs imprimés par ses soins) se fait connaître en 1950 grâce à un seul et unique livre édité chez Gallimard : La folie gagne paraît dans la prestigieuse collection Métamorphoses que Jean Paulhan réserve aux hétérodoxes et aux innovateurs en poésie comme en prose. Certains lecteurs reconnaissent dans ces pages u [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : maître de conférences à l'université de Pau et des pays de l'Adour, faculté de Bayonne

Classification

Pour citer l’article

Pierre VILAR, « BETTENCOURT PIERRE - (1917-2006) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-bettencourt/