PHAÉTON

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans la mythologie grecque, fils d'Hélios (le Soleil : Phébus-Apollon) et de la nymphe Clyméné. Sa naissance ayant été mise en doute, il en appela au Soleil qui, pour lui prouver sa paternité, jura de lui accorder ce qu'il demanderait. Phaéton demanda la permission de diriger la course du Soleil dans les cieux durant un seul jour. Hélios, irrévocablement engagé par son serment, dut y consentir malgré ses réticences. Phaéton se mit en route, mais, vite effrayé, se montra tout à fait incapable de diriger les chevaux du char. Il s'approcha trop près de la Terre et commença même à la brûler. Pour éviter le pire, Zeus lança enfin sa foudre sur Phaéton et le précipita dans le fleuve Éridan, qui fut plus tard identifié avec le Pô.

Au xiie siècle, le terme de « phaéton » prit le sens de « cocher » ou « charretier », puis, par extension, il en vint à désigner un type de voiture à cheval, légère et découverte, et, enfin, par analogie, un modèle d'automobile découverte, à deux ou quatre places, du début du xxe siècle.

—  Alain LABROUSSE

Écrit par :

Classification


Autres références

«  PHAÉTON  » est également traité dans :

AMBRE

  • Écrit par 
  • Christine FLON
  •  • 1 672 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La légende de l'ambre »  : […] Dès l'époque néolithique, les hommes ont recherché les objets naturels dont l'aspect bizarre ou attrayant avait attiré leur attention. Il s'agissait bien souvent de substances minérales plus ou moins précieuses, et le développement des premières routes commerciales n'est pas sans rapport avec cette quête. Parmi les gemmes convoitées, l'ambre occup […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ambre/#i_26169

Pour citer l’article

Alain LABROUSSE, « PHAÉTON », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/phaeton/