PETRITZOS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dénomination byzantine de Bačkovo, à trente kilomètres au sud-est de Plovdiv (Bulgarie), Petritzos est le nom d'un des plus insignes monastères de Byzance.

En 1083, l'Arménien de confession orthodoxe Grégoire Pakourianos, grand domestique (généralissime) des armées d'Occident, fonde et dote somptueusement, sur le territoire de Petritzos qu'il a reçu de l'empereur en reconnaissance de ses services, un monastère, une église (où il reposera avec son frère, après sa mort survenue en 1086), trois hôtelleries, une école. L'acte de fondation, rédigé en géorgien et en grec et signé de Pakourianos, comporte, outre un état minutieux du patrimoine, un règlement interne. La communauté, exceptionnellement nombreuse, ne devra pas compter moins de cinquante membres. Tous seront des Géorgiens : à l'origine, probablement, pour la plupart, des compagnons d'armes de Pakourianos.

La gent grecque, « naturellement cupide et envahissante », sera exclue, à l'exception du notaire dont on ne peut se passer pour les rapports avec l'administration hellénophone.

Le monastère ne relèvera que de Dieu, héritier unique du fondateur, et sera exempt de toute charge. L'higoumène en sera élu par l'ensemble de la confrérie. Enfin, les moines s'inspireront d'un idéal de cénobitisme mesuré.

Bačkovo est surtout visité, de nos jours, en raison de sa chapelle mortuaire (seconde moitié du xiie siècle), qui présente un des ensembles décoratifs les plus remarquables de l'art métropolitain de l'époque. Mais le monastère fut très tôt et longtemps un foyer d'échanges culturels entre la Géorgie et le monde grec. Il a entretenu une école très florissante de traducteurs et d'écrivains, dont le plus connu reste Jean Pétritzi dit le Philosophe, esprit encyclopédique dans la tradition de Michel Psellos.

—  Jean GOUILLARD

Écrit par :

  • : docteur ès lettres, directeur d'études à l'École pratique des hautes études (Ve section)

Classification

Pour citer l’article

Jean GOUILLARD, « PETRITZOS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 06 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/petritzos/