PETRI OLAUS (1493-1552) & LAURENTIUS (1499-1573)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les frères Olaus et Laurentius Petri (forme latine d'Olaf et de Laurent Petersson), d'origine modeste, firent leurs études de théologie à Wittenberg au contact direct de Luther et de Melanchton, et ils jouèrent un rôle important dans l'instauration de la Réforme en Suède. Olaf revint d'Allemagne en 1519 et se mit aussitôt à prêcher les idées nouvelles aux bourgeois de Stockholm, traduisant pour eux le Nouveau Testament et composant un recueil d'hymnes (1526). Au riksdag de Västerås (1527), Gustav Vasa et la noblesse se partagèrent les dépouilles du clergé et placèrent l'Église sous la tutelle du souverain. Le luthéranisme fut adopté en 1531, date à laquelle Olaf devint chancelier du royaume, mais il se heurta à la défiance populaire, notamment en Dalécarlie, où les paysans prirent les armes (1531-1533). Il y avait un malentendu entre les réformateurs, qui voulaient purifier l'Église, et le roi qui entendait profiter des événements pour l'assujettir et capter ses richesses. Olaf, convaincu de haute trahison, fut condamné à mort avec son ami Laurentius Andreae en 1540, mais il fut grâcié ; et, de nouveau en faveur, il se vit confier jusqu'à sa mort la Storkyrka de Stockholm. On lui doit de nombreux ouvrages religieux, d'où la polémique n'est pas toujours absente, et une chronique remarquable où il raconte l'histoire de la Suède jusqu'à Gustav Vasa. Laurent, personnalité moins brillante que son frère, devint en 1531 le premier archevêque luthérien d'Upsal. Il y remplaça Johannes Magnus, qui, comme bon nombre de ses semblables, préféra s'exiler. Laurent fut l'un des principaux artisans de l'édition suédoise de la Bible (1541).

—  Jean Maurice BIZIÈRE

Écrit par :

  • : agrégé d'histoire, docteur ès lettres, professeur d'histoire moderne à l'université Pierre-Mendès-France, Grenoble

Classification


Autres références

«  PETRI OLAUS (1493-1552) & LAURENTIUS (1499-1573)  » est également traité dans :

SUÈDE

  • Écrit par 
  • Régis BOYER, 
  • Michel CABOURET, 
  • Maurice CARREZ, 
  • Georges CHABOT, 
  • Jean-Claude MAITROT, 
  • Jean-Pierre MOUSSON-LESTANG, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN, 
  • Jean PARENT
  • , Universalis
  •  • 35 809 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Gustave Ier et la rupture de l'Union »  : […] Grâce à l'appui de Lübeck, adversaire de la collusion dano-hollandaise en Baltique, Gustave Vasa réussit à chasser les Dano-Norvégiens du territoire. Proclamé, en 1523, roi élu de Suède au Riksdag de Strängnäs, sous le nom de Gustave I er , par les quatre ordres, noblesse, clergé, bourgeois et paysans libres, il fut le bâtisseur du royaume, le fond […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suede/#i_40984

Pour citer l’article

Jean Maurice BIZIÈRE, « PETRI OLAUS (1493-1552) - & LAURENTIUS (1499-1573) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 20 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/petri-olaus-et-laurentius/