Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PEINTURE MÉSOPOTAMIENNE (repères chronologiques)

VIIe millénaire avant J.-C. Les plus anciennes peintures murales ayant décoré l'intérieur de maisons ont été découvertes à Chatal Hüyük en Anatolie.

Vers — 3000 Le côté du podium adossé au mur du temple de tell Uqair est orné de deux léopards peints.

— 2000 Les peintures de la salle 132 (chapelle de la déesse Ishtar) du palais de Mari construit à l'époque des Shakkanakku témoignent de l'importance d'un décor pictural à connotation religieuse et du maintien de cette tradition dans l'habitat royal.

— 1796-— 1776 Mari passe sous la domination de Samsi-Addu, roi de Haute-Mésopotamie, qui y installe comme vice-roi son fils Iasmah-Addu comme vice-roi.

— 1780 Iasmah Addu fait réaliser dans le palais de Mari les peintures de la salle 220 – appartements royaux (frise célébrant le roi à la chasse, le roi à la guerre, le roi constructeur...) – et celles de la cour 106 (cour du Palmier) – lieu des grandes manifestations officielles. la Peinture de l'Investiture, plus ancienne, fut soigneusement préservée.

— 1776-— 1760 Le roi Zimri-Lim retrouve à Mari le palais de ses ancêtres.

— 1760 Destruction de Mari par Hammourabi de Babylone : l'abattage volontaire des murs du palais immédiatement après l'incendie a permis la conservation des peintures jusqu'à leur découverte par André Parrot en 1936.

xviie siècle avant J.-C. Des vestiges de peintures – éléments décoratifs, quelques éléments figuratifs (arbre, corne de taureau...) – sont retrouvés sur les murs du palais du niveau VII d'Alalakh (Syrie du Nord).

Vers — 1450 Peintures représentant des processions de dignitaires sur certains longs murs et sur des portes du palais de Dur Kurigalsu en Babylonie.

viiie siècle avant J.-C. Le décor des salles officielles du palais assyrien de til Barsip est constitué de peintures murales qui mettent en scène pour les exalter les actions du roi.

— 710-— 705 Peintures de la résidence K de la ville de Dur Sharrukin/Khorsabad (Iraq).

— Jean-Claude MARGUERON

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Voir aussi