HANKAR PAUL (1859-1901)

Architecte, Paul Hankar est l'une des figures majeures de l'Art nouveau belge, au même titre que Victor Horta ou Henry Van de Velde. Élève du maître de l'historicisme flamand, Henri Beyaert (1823-1894), il allie la passion pour Viollet-le-Duc à celle du japonisme. Ses maisons, ses boutiques et surtout ses hôtels particuliers (Hankar 1893, Ciamberlani 1897, Janssens 1898) en font le chef de file d'une tendance rationaliste dont Otto Wagner, à Vienne, sera bientôt l'héritier.

—  François LOYER

Écrit par :

  • : conservateur général du Patrimoine, vice-président de la Commission du vieux Paris

Classification

Autres références

«  HANKAR PAUL (1859-1901)  » est également traité dans :

ART NOUVEAU

  • Écrit par 
  • Françoise AUBRY
  •  • 8 797 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Belgique »  : […] Les premières traces de l'Art nouveau apparaissent en Belgique en 1891, avec la couverture du catalogue du Salon des XX, dessinée par le peintre Georges Lemmen. Les lignes souples et le lettrage révèlent un goût japonisant teinté d'influence anglaise. Lemmen collabore avec Van de Velde pour l'installation d'un fumoir dans la galerie L'Art nouveau de Bing, en 1895, l'année durant laquelle Van de […] Lire la suite

Pour citer l’article

François LOYER, « HANKAR PAUL - (1859-1901) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-hankar/