PAUL DE LA CROIX saint, ital. PAOLO FRANCESCO DANEI (1694-1775)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Prêtre italien, fondateur des Passionistes. Né dans le Piémont, d'une famille noble dérogée par la mésalliance de son père, Paolo Francesco Danei, dirigé par un capucin, se destine au sacerdoce, envisageant très tôt (1720) la fondation d'un institut. Il est ordonné prêtre à Rome en 1727 et commence à prêcher une spiritualité d'abandon ; plusieurs prêtres vont se joindre à lui : en 1741, Rome approuve la fondation de la congrégation de la Passion, à l'extension de laquelle, non sans peines et combats, Paul de la Croix se consacre jusqu'à sa mort.

L'abandon spirituel, thème fréquent chez les mystiques du xviiie siècle (Grou, Caussade), se double, chez Paul de la Croix, d'une attention aiguë aux thèmes de la mort et de la nativité mystiques ; la tradition abstraite de la nudité d'esprit et de la perte de soi dans l'essence divine est présente chez lui, mais, pour Paul de la Croix, cette nudité et cette perte de soi ne doivent pas prendre le dessus sur l'union à l'humanité du Christ dans sa passion et sa mort : le « nu-pâtir » (expression fréquente chez lui) représente bien cette synthèse entre la mystique abstraite rhéno-flamande et les grands courants de la spiritualité bérullienne.

—  Jean-Robert ARMOGATHE

Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Jean-Robert ARMOGATHE, « PAUL DE LA CROIX saint, ital. PAOLO FRANCESCO DANEI (1694-1775) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 04 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-de-la-croix-saint-ital-paolo-francesco-danei/