OUEN saint (600 env.-684)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dadon ou Audoenus (ce qui donna en français Ouen) est né près de Soissons, vers 600, dans une noble famille, profondément chrétienne. Enfant, il reçoit la bénédiction de saint Colomban, de passage chez ses parents. À la cour de Clotaire II (mort en 629) et de Dagobert (mort en 639), il est référendaire et chargé de missions importantes. Dès 636, Ouen fonde un monastère à Rebais (Seine-et-Marne). Encore laïque, il est élu évêque de Rouen. Il est ordonné le 13 mai 641. Dans son diocèse de Rouen, il retrouve ses amis, Philibert, fondateur de l'abbaye de Jumièges, et Wandrille, fondateur de celle de Fontenelle (laquelle s'appela par la suite abbaye Saint-Wandrille). Il conserve une grande influence dans le royaume comme conseiller de la reine Bathilde jusqu'à sa retraite à Chelles. Il entretient d'excellentes relations avec le terrible maire du palais, Ébroïn. Déjà âgé, il entreprend le voyage de Rome. Obligé de se rendre auprès du maire du palais d'Austrasie, Pépin d'Héristal, il meurt, au retour, à Clichy, près de Paris, lieu où se situe la ville appelée en son honneur Saint-Ouen. Il est enterré à Rouen dans l'abbaye qui porte maintenant son nom.

—  Jacques DUBOIS

Écrit par :

  • : moine bénédictin, directeur d'études à l'École pratique des hautes études (IVe section)

Classification


Autres références

«  OUEN saint (600 env.-684)  » est également traité dans :

FRANCE (Histoire et institutions) - Naissance d'une nation

  • Écrit par 
  • Jacques LE GOFF
  •  • 8 949 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Expansion du christianisme »  : […] Le coup de maître de Clovis – sa conversion au catholicisme – ne fit pas seulement des Francs les fils chéris de l'Église romaine face aux autres Barbares païens ou ariens, elle facilita l'uniformisation de la culture, des croyances, des comportements, des mentalités. Mais cette christianisation – aussi bien d'ailleurs celle de la masse paysanne gallo-romaine que celle de la minorité barbare – se […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/france-histoire-et-institutions-naissance-d-une-nation/#i_15386

Pour citer l’article

Jacques DUBOIS, « OUEN saint (600 env.-684) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ouen/