DIELS OTTO PAUL HERMANN (1876-1954)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chimiste allemand né à Hambourg, décédé à Kiel. Diels soutient en 1899 sa thèse de doctorat préparée à l'université de Berlin où il reste en poste jusqu'en 1916 : assistant dès 1899, il y est maître de conférences en 1904, directeur du département de chimie en 1913 et professeur associé en 1914. En 1916, il est nommé professeur et directeur de l'Institut de chimie à Kiel, postes qu'il va occuper jusqu'à son départ en retraite en 1948.

En 1906, Diels obtient le suboxyde de carbone (C3O2), dont il étudie les propriétés. Il s'intéresse ensuite à la détermination de la structure du cholestérol dont il obtient par déshydrogénation, à l'aide du sélénium, un hydrocarbure auquel on donnera le nom de « hydrocarbure de Diels » ; ce travail sera important pour la détermination finale de la structure du cholestérol effectuée en 1932 par d'autres équipes. C'est en 1925 que Diels publie les premiers travaux concernant la réaction qu'il va développer avec son collaborateur Kurt Alder et qui porte leurs noms (réaction de Diels-Alder). Cette réaction très générale conduit à la formation d'un cycle par réaction d'un diène, composé comportant le motif C=C—C=C, avec un diénophile, composé possédant une double liaison C=C convenablement activée. La réaction de Diels-Alder reste une des très grandes méthodes générales de synthèse organique, très souvent utilisée dans la synthèse de produits naturels à structure complexe telles la cantharidine, la réserpine ou la morphine.

Diels et Alder ont reçu conjointement en 1950 le prix Nobel de chimie.

—  Georges BRAM

Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-Sud-XI-Orsay

Classification


Autres références

«  DIELS OTTO PAUL HERMANN (1876-1954)  » est également traité dans :

ALDER KURT (1902-1958)

  • Écrit par 
  • Georges BRAM
  •  • 221 mots

Chimiste allemand né à Königshütte (aujourd'hui Chorzów, en Pologne), décédé à Cologne. Après des études de chimie à l'université de Berlin, Kurt Alder prépare à Kiel, sous la direction d'Otto Paul Hermann Diels, sa thèse de doctorat qu'il soutient en 1926. Il continue ensuite son travail à Kiel où il est nommé maître de conférences en 1930 et professeur en 1934. De 1936 à 1940, il est directeur d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kurt-alder/#i_97723

Pour citer l’article

Georges BRAM, « DIELS OTTO PAUL HERMANN - (1876-1954) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/otto-paul-hermann-diels/