ODON saint (879 env.-942)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

D'une grande famille du Maine, Odon, après avoir reçu une formation à la fois littéraire et militaire, servit le comte d'Anjou et le duc d'Aquitaine. À dix-neuf ans, il devint clerc de Saint-Martin de Tours. Pour étudier, il fit un séjour à Paris. Chanoine de Tours, il trouva cette vie trop facile : en 909, il se rendit à Baume (l'actuel Baume-les-Messieurs, Jura) pour devenir moine, apportant sa bibliothèque de cent volumes. L'abbé de Baume, Bernon, cumulait les abbayes. Il les partagea entre son neveu Guy et Odon, lequel, à la mort de Bernon (927), se trouva abbé de Déols, de Massay et de Cluny. Il préféra ce dernier monastère, le plus récent puisqu'il avait été fondé en 910. En 931, le pape Jean X permit à Odon de garder sous son autorité les monastères qu'il réformerait. Bien que tous les monastères dont Odon s'occupa ne lui fussent pas restés soumis, c'est de cette manière que se constitua l'ordre de Cluny. Odon se rendit en 936 à Rome, et se chargea de l'abbaye de Saint-Paul-hors-les-Murs. Il retourna en Italie en 939 et reçut le monastère de Saint-Pierre-au-Ciel-d'or, à Pavie. Avant de se mettre en route une troisième fois en 941, il choisit Aymard pour lui succéder comme abbé de Cluny. Il tomba malade à Rome, mais put revenir à Tours, où il mourut. Il fut enseveli à l'église Saint-Julien de cette ville.

—  Jacques DUBOIS

Écrit par :

  • : moine bénédictin, directeur d'études à l'École pratique des hautes études (IVe section)

Classification


Autres références

«  ODON saint (879 env.-942)  » est également traité dans :

ABBAYES DE CLUNY - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Christophe MOREAU
  •  • 332 mots

909-910 L'abbaye de Cluny est fondée par le duc d'Aquitaine Guillaume III le Pieux sur l'un de ses domaines en Bourgogne. Elle fut placée sous la protection directe du pape. 910-927 Abbatiat de Bernon, le fondateur de l'ordre. Il lance alors le chantier de l'abbaye. 927-942 Abbatiat de saint Odon sous lequel fut te […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/abbayes-de-cluny-reperes-chronologiques/#i_17617

CLUNY

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS, 
  • Carol HEITZ
  •  • 3 326 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Une prospérité rapide »  : […] Le 2 septembre 909 (la date de 910 traditionnellement adoptée est due à une erreur dans le calcul de l'indiction), le duc d'Aquitaine, Guillaume III, donna la villa de Cluny à Bernon, abbé de Baume (Baume-les-Messieurs, Jura) pour y fonder un monastère de douze moines vivant sous la règle de saint Benoît, sans être soumis à d'autre juridiction, ecclésiastique ou laïque, que celle du pape. Grâce à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cluny/#i_17617

MONASTIQUE ARCHITECTURE

  • Écrit par 
  • Carol HEITZ
  •  • 8 280 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Cluny »  : […] Fondé en 909 par douze moines, dont six sous la conduite de saint Bernon venaient de Baume-les-Messieurs, et six de Gigny, autre abbaye jurassienne, le monastère de Cluny se développa au cours des x e et xi e  siècles de manière stupéfiante. Odon, successeur de Bernon, sut fixer à ses moines un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/architecture-monastique/#i_17617

Pour citer l’article

Jacques DUBOIS, « ODON saint (879 env.-942) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/odon/