OBLOMOV, Ivan GontcharovFiche de lecture

Avec Oblomov (de oblom, « cassure », ou oblomok, « tesson », « débris »), Ivan Alexandrovitch Gontcharov (1812-1891), l'un des fondateurs du roman réaliste russe, crée un personnage de paresseux à qui sa démesure confère bientôt l'ampleur d'un mythe littéraire universel. Publiée en 1859, l'œuvre ancre son héros dans cette réalité russe qui, à la veille de l'abolition du servage, semble vouer les petits propriétaires terriens, tel Oblomov, à une prompte disparition, au profit des hommes d'affaires capables d'affronter ce réel qui en Russie a toujours été, d'une manière ou d'une autre, l'objet de scandales sociaux ou métaphysiques.

Une toute-puissante léthargie

L'oblomovisme (oblomovchtchina) se trouve dans les dictionnaires de noms communs et désigne la maladie du sommeil, de l'inaction, fléau de la vie russe selon le critique Dobrolioubov, contemporain de Gontcharov. Il déborde ici le cadre de l'Oblomovka, le village où les parents et les grands-parents du héros coulaient des jours tranquilles, le pays de cocagne dont les habitants priaient Dieu pour que le lendemain soit en tout semblable aux jours passés. Un coin où « les montagnes ne sont guère que des maquettes de celles qui ailleurs glacent l'imagination », où « il n'y a ni ouragans, ni dévastations, ni autres attributs de la nature romantique ». Autant dire que le réaliste Gontcharov fait ici la guerre au romantisme. Et pourtant, c'est dans ce paysage que verra le jour le romantique Oblomov.

Fuyant un monde extérieur menaçant – un déménagement imminent, des ennuis d'argent, un voyage à la campagne indispensable pour redresser ses affaires qui périclitent –, Ilia Ilitch Oblomov, que le lecteur découvre dans son lit au début du roman, et qui y est encore cent cinquante pages plus loin, reçoit sans se départir de sa robe de chambre divers visiteurs dont les nombreuses et futiles activités semblent le conforter dans sa décision de ne pas bouger.

Il ne quittera en effet sa chambre que pour se plonger dans le sommeil et visiter en rêv [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Luba JURGENSON, « OBLOMOV, Ivan Gontcharov - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/oblomov/